Hatem Ben Arfa ne pourra pas jouer avec l'OGC Nice cette saison

La commission juridique de la Ligue de football professionnel a suivi l'avis de la Fifa, qui estime que le joueur a déjà porté les couleurs de deux équipes cette saison. Nice va saisir le tribunal administratif.

Hatem Ben Arfa lors de sa conférence de presse de présentation avec les couleurs de l\'OGC Nice, le 5 janvier 2015, à l\'Allianz Riviera de Nice (Alpes-Maritimes).
Hatem Ben Arfa lors de sa conférence de presse de présentation avec les couleurs de l'OGC Nice, le 5 janvier 2015, à l'Allianz Riviera de Nice (Alpes-Maritimes). (VALERY HACHE / AFP)

Hatem Ben Arfa n'a pas dit son dernier mot. Alors que la Ligue de football professionnel (LFP) lui a défendu de porter les couleurs de l'OGC Nice en compétition officielle cette saison, vendredi 30 janvier, le club va saisir le tribunal administratif pour obtenir gain de cause, indique son président Jean-Pierre Rivère. Dans un communiqué, celui-ci précise d'ailleurs ne pas être surpris par la décision, "au vu de la façon dont les instances françaises ont mené ce dossier depuis le début, tant sur le fond que sur la forme."

Frédéric Thiriez reconnaît une "décision cruelle"

L'été dernier, le joueur de 27 ans avait disputé une rencontre avec les moins de 21 ans de Newcastle, avant d'être prêté à Hull City. Contrairement à l'avis de la fédération anglaise, la Fifa a confirmé vendredi qu'il s'agissait bien d'un match officiel. Conséquence : Hatem Ben Arfa a déjà porté deux maillots différents cette saison, ce qui est le seuil maximum pour un joueur. Un peu plus tard dans la journée, la LFP a donc suivi l'avis de la fédération internationale, et privé l'attaquant de rencontre officielle cette saison avec Nice.

"Je regrette que la Ligue 1 se voit privée du retour d’un joueur de grand talent, et je trouve la décision de la Fifa cruelle pour Ben Arfa", a déclaré le président de la LFP Frédéric Thiriez, dans un communiqué. "Pour autant, cette décision était incontournable pour la Commission juridique de la LFP qui en a tiré les conséquences." Maigre consolation pour le joueur, la commission a toutefois homologué son contrat à Nice, signé lors du mercato d'hiver, ce qui signifie qu'il peut s'entraîner avec le club azuréen.