Ligue 1 : Bordeaux relève enfin la tête après sa victoire face à Rennes

Petite éclaircie pour les Girondins, qui se sont imposés à domicile dimanche à l'occasion de la 35e journée, une première depuis plus d'un mois et demi.

Article rédigé par
Louise Gerber - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Sekou Mara (Bordeaux) célèbre son premier but lors de la rencontre face à Rennes dimanche 2 mai 2021. (THIBAUD MORITZ / AFP)

Bordeaux peut respirer. Les Girondins ont obtenu trois points précieux pour le maintien en battant Rennes à domicile lors de la 35e journée de Ligue 1, dimanche 2 mai (1-0). En difficulté sur le terrain, comme dans la sphère extra-sportive avec le désengagement de l'actionnaire américain King Street, les Bordelais ont profité de l'infériorité numérique rennaise, arrivée tôt dans la rencontre (8e minute), pour s'imposer.

Portés par les quelque 800 Ultramarines regroupés sur le parvis du stade après avoir escorté le bus des joueurs, les Girondins ont rapidement pris les commandes du match face à des Rennais réduits à dix. 

Sékou Mara, une première réussie

En infériorité numérique après l'expulsion de Steven Nzonzi (8e), pour une semelle au niveau de la hanche de Sékou Mara sur un contrôle non maîtrisé, les Rennais se sont fait punir dans la foulée. Mara, après la provocation du rouge, a profité d'un cafouillage de la défense rennaise pour ouvrir le score au point de penalty (11e).

Première titularisation et premier but pour le jeune Bordelais (18 ans), qui n'avait porté le maillot des Girondins qu'à quatre reprises avant cette rencontre. À dix, les Rennais n'ont pas réussi à recoller au score, malgré quelques occasions au retour des vestiaires. 

L'Europe s'éloigne pour Rennes

Avec ce succès, les Girondins mettent fin à une série noire de cinq défaites d'affilée, eux qui n'avaient plus gagné depuis le 14 mars (3-1 face à Dijon). Surtout, les Bordelais se donnent de l'air sur la zone rouge : 15es à 8 points de Nantes – avant le match des Canaris face à Brest –, ils ont signé une victoire capitale pour le maintien.

Pour Rennes en revanche, les espoirs européens s'éloignent. Scotchés à la 7e place du classement, les Bretons ont un calendrier compliqué pour les trois dernières journées de championnat, avec notamment la réception du PSG (dimanche 9 mai, 21 heures) et un déplacement à Monaco (dimanche 16 mai, 21 heures).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.