Fichage ethnique au PSG : la Fédération française de football saisit le Conseil national de l'éthique

Le club parisien a, de son côté, promis les résultats de son enquête interne "dès la semaine prochaine".

Un drapeau du PSG déployé lors d\'un match du clau parisien face au Losc, le 2 novembre 2018, au Parc des Princes à Paris. 
Un drapeau du PSG déployé lors d'un match du clau parisien face au Losc, le 2 novembre 2018, au Parc des Princes à Paris.  (NurPhoto/AFP)

La Fédération Française de Football (FFF) réagit aux révélations de Médiapart et d'"Envoyé spécial". Elle annonce, vendredi 9 novembre, avoir "saisi le Conseil national de l'ethique (CNE) concernant les pratiques présumées discriminatoires dans le recrutement du centre de formation du PSG révélées dans le cadre des 'Football Leaks'".

"Le CNE, après examen du dossier, aura le pouvoir de saisir la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) pour évaluer les éventuelles suites disciplinaires à donner", précise l'instance dans son communiqué. De son côté, le PSG promet les résultats de son enquête interne "dès la semaine prochaine".

"Français", "Maghrébin", "Antillais", "Africain"...

De 2013 au printemps 2018, la cellule de recrutement du PSG aurait mentionné des critères ethniques dans ses fiches d'évaluation de jeunes joueurs, classés comme "Français", "Maghrébin", "Antillais", "Africain". Jeudi soir, la ministre des Sports Roxana Maracineanu avait exprimé sa "consternation" et demandé à la FFF et à la LFP "d'examiner ce dossier".

"La FFF, avec la LFP, rappelle que le football porte et défend les valeurs de mixité et d'universalité et lutte contre toutes les formes de discrimination", ajoute la Fédération dans son communiqué.