Football : qui est Helena Costa, la première femme à entraîner un club professionnel français ?

Clermont Foot, un club en Ligue 2, annonce son recrutement, mercredi. Elle succèdera à Régis Brouard, un entraîneur chevronné.

La Portugaise Helena Costa, 36 ans, entraînera le club professionnel de Clermont Foot (Ligue 2) la saison prochaine.  
La Portugaise Helena Costa, 36 ans, entraînera le club professionnel de Clermont Foot (Ligue 2) la saison prochaine.   (MIGUEL BOAVIDA / WIKIMEDIA COMMONS)

C'est une première en France : le Clermont Foot, club de Ligue 2, annonce mercredi 7 mai la nomination d'une femme au poste d'entraîneuse. Il s'agit d'Helena Costa, une Portugaise âgée de 36 ans.

Elle succèdera à Régis Brouard, un entraîneur chevronné, qui quitte le club. Et la tâche s'annonce compliquée. "Les gars de l'équipe, ils sont durs à gérer. Ils sont assez susceptibles. C'est ce que nous ont dit à plusieurs reprises les entraîneurs précédents. Là, avec une femme, ils oseront peut-être moins", remarque la présidente de l'Amicale des supporters de Clermont Foot, Véronique Soulier. 
 
Francetv info revient sur le parcours de cette femme qui, selon le club, "doit permettre au Clermont Foot 63 de rentrer dans une nouvelle ère".

Sa famille n'est pas fan de ballon rond

Elle reconnaît venir "d'une famille où personne ne s'intéresse au foot", rapporte le magazine spécialisé So Foot. Mais cela ne l'empêche pas d'obtenir une licence en Sciences du sport.
 
Elle devient alors entraîneur-adjointe des équipes de jeunes du Benfica avant d'être responsable de 1999 à 2004 des équipes de moins de 9 et 10 ans. L'année suivante, elle devient la coach adjointe de l'équipe masculine moins de 17 ans du Benfica, qui termine vice-championne du Portugal.
 
Sans abandonner les équipes de jeunes du Benfica, elle accepte alors son premier grand défi avec une équipe masculine en entraînant l'équipe amateur de Cheleiros qui, sous sa direction, remporte le titre de championne de la région de Lisbonne.

"La Mourinho en jupon"

Dans le même temps, elle collabore avec le Celtic Football Club en tant que recruteuse. Puis elle effectue l'un de ses stages lors du premier passage de Mourinho à Chelsea. On la surnomme alors "La Mourinho en jupon". Un sobriquet qu'elle ne rejette pas. "Je veux toujours gagner. Comme Mourinho. Donc sur cet aspect-là, oui, je veux bien qu'on me compare avec lui", assure Helena Costa.
 
En 2010, elle pose ses valises au Qatar. Elle y développe le football féminin. Elle devient la première entraîneuse à la tête de la sélection féminine qatarienne sénior et des équipes jeunes. "Avec elle, l'équipe nationale féminine intègre la Fifa et dispute ses premiers matches officiels. Elle œuvre également pour la création d'un championnat féminin dans l'émirat", rappelle BFMTV.
 
En 2012, elle part en Iran pour devenir sélectionneuse nationale de l'équipe féminine. Mais en septembre 2013, elle quitte le poste pour des raisons familiales qui l'obligent à retourner au Portugal.
 
A Clermont-Ferrand, sa nomination est une surprise plutôt bien accueillie. Le journal L'Equipe s'est entretenu avec le défenseur Anthony Lippini. Il compare son arrivée avec celle des femmes dans l'armée : "Au début, cela a dû faire un choc. Mais maintenant, les femmes à l'armée, c'est passé dans les mœurs. Ce sera peut-être pareil dans le foot. J'ai hâte de reprendre la saison prochaine pour découvrir ça."