Foot : le PSG gagne le Trophée des champions, sans totalement convaincre

Les hommes de Laurent Blanc ont battu Bordeaux (2-1) à la dernière seconde du temps additionnel. 

Les joueurs du PSG après leur victoire lors du trophée des champions, à Libreville (Gabon), le 3 août 2013.
Les joueurs du PSG après leur victoire lors du trophée des champions, à Libreville (Gabon), le 3 août 2013. (FRANCK FIFE / AFP)

"Ce match a été difficile, très très très difficile. (...) En seconde période, on a eu du mal à trouver un second souffle." La réaction à chaud de Laurent Blanc sur beIN Sport résume bien la prestation contrastée de son équipe. Certes vainqueur du trophée des champions contre Bordeaux (2-1) samedi 3 août à Libreville, le PSG n'a pas été souverain, et a été sauvé par un but à la dernière minute. 

Le but victorieux a été inscrit de la tête par le Brésilien Alex sur un centre de son compatriote Lucas alors que les deux équipes et le public du stade de l'Amitié de Libreville s'apprêtaient à procéder à la séance des tirs au but (il n'y a pas de prolongation lors du Trophée des champions). Les Bordelais pourront nourrir des regrets. Ils se sont procuré plusieurs grosses occasions, et auraient pu tuer la partie en milieu de seconde période. Rappelons qu'ils étaient privés de neuf joueurs, blessés ou suspendu. C'est l'équipe B girondine qui a tenu la dragée haute à l'ogre du championnat de France. 

Déjà un trophée pour Laurent Blanc

"Toutes les équipes qui joueront contre le PSG seront motivées. Cette équipe de Bordeaux a joué crânement sa chance", poursuit Blanc. Et Paris a affiché les mêmes défauts que l'année dernière. Solide en contre et sur coups de pieds arrêtés, le PSG n'arrive pas à faire le jeu. L'équipe s'est retrouvée coupée en deux pendant une bonne partie du match. 

Le club de la capitale commence tout de même la saison par un trophée, son premier Trophée des champions depuis 1998. Laurent Blanc s'assure un peu de tranquilité pour préparer le début de la saison, vendredi 9 août à Montpellier.