Foot : boycott de joueuses, menace de suspension, la Ballon d'or 2021 avec les contestataires... L'équipe féminine d'Espagne en crise à 10 mois du Mondial

Les joueuses de la Roja sont au cœur d’un bras de fer avec leur Fédération, qui n’a pas accepté que quinze d’entre elles se mettent en retrait de la sélection et demandent du changement sur la gestion de l’équipe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Les joueuses de la sélection espagnole avant leur quart de finale de l'Euro contre l'Angleterre, le 20 juillet 2022. (JOSE BRETON / NURPHOTO via AFP)

C’est un tremblement de terre qui secoue le football féminin espagnol. Les joueuses de la sélection nationale se dressent contre leur fédération sur fond de problèmes autour de la gestion de l’équipe et de mise en retrait des rassemblements. Une guerre par communiqués interposés, qui laisse la Roja dans le flou à quelques semaines du prochain rassemblement.

Tout a commencé le jeudi 22 septembre. La Fédération espagnole de football (RFEF) annonce qu’elle a reçu 15 courriers électroniques de 15 joueuses assurant qu’elles "renonçaient à la sélection nationale" en signe de protestation contre la "situation actuelle" et le sélectionneur Jorge Vilda. Les joueuses en question seraient "fortement affectées, sur le plan de la santé physique et émotionnelle", par la gestion de l’équipe.

Les contestataires menacées de suspension

L'action ne passe pas auprès de la fédération. "La RFEF ne permet pas que des joueuses remettent en question la place du sélectionneur national et de son staff technique", écrit l’organisation, qui brandit la menace d’une suspension pour deux à cinq ans de la sélection si le boycott se confirme. Elle indique également que les contestataires "ne reviendront en sélection que si elles assument leur erreur et demandent pardon."

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le lendemain, vendredi 23 septembre, de nombreuses joueuses de la sélection partagent un communiqué commun sur leurs réseaux sociaux pour s’indigner de la publication d’échanges privés, et démonter la version de leur fédération. Parmi elles, la star du FC Barcelone Alexia Putellas, Ballon d’or 2021, Patri Guijarro, l’une des trois capitaines, ou la jeune Mapi Leon, grand espoir du football espagnol. 

"Nous n’avons pas renoncé à la sélection nationale, comme l’indique la RFEF dans son communiqué", est-il écrit dans ce communiqué. "Comme nous l’avions indiqué dans notre communication privée, nous avons toujours maintenu et maintiendrons toujours un engagement indiscutable à l’équipe nationale espagnole." Elles expliquent que la situation actuelle pèse sur leur santé, leur mental, donc sur leurs performances, et par conséquent les résultats de la sélection, ce qui justifie leur mise en retrait, à dix mois du coup d’envoi de la Coupe du monde, prochaine grande échéance internationale.

"Un engagement ferme pour un projet professionnel"

Les joueuses affirment par ailleurs qu’elles n’ont jamais demandé le départ du sélectionneur, comme le laisse entendre la RFEF : "Nous savons que ce n’est pas notre rôle, en aucune circonstance, de choisir quelqu’un pour ce poste." Leur action visait, selon elles, simplement à mettre en valeur des pistes d’améliorations et de changement dans la gestion de la sélection. "Nous souhaitons un engagement ferme pour un projet professionnel au sein duquel tous les aspects seront pris en compte pour tirer les meilleures performances d’un groupe de joueuses qui peut atteindre des objectifs plus importants", assènent-elles, avant de conclure, de manière cinglante : "Nous n'allons pas tolérer le ton infantilisant employé par la RFEF en conclusion de son communiqué."

L’Espagne comptait parmi les favorites de l’Euro 2022 cet été en Angleterre. Elles ont été éliminées par le pays-hôte en quarts de finale, en prolongations. Le prochain rassemblement de l’équipe nationale espagnole est prévu début octobre, pour une série de matchs amicaux contre la Suède et les championnes du monde en titre américaines. Avec un effectif qu’il est aujourd’hui impossible de prévoir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.