Les dix plus beaux buts de Lionel Messi avec le FC Barcelone

Le FC Barcelone a annoncé jeudi le départ de son génie argentin, dix-sept ans après ses débuts professionnels.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Sous les couleurs du FC Barcelone et de l'Argentine, Lionel Messi n'a pas été avare en chefs d'oeuvre. (JOAN VALLS / NURPHOTO)

Le FC Barcelone a annoncé, jeudi 5 août, que Lionel Messi, en fin de contrat, ne continuerait pas son aventure en Catalogne. Le club explique que les exigences financières de la Liga n'ont pas permis au génie argentin de signer son nouveau contrat. Il devrait donc, théoriquement, quitter cet été la Catalogne après y avoir passé chacune de ses 17 années chez les professionnels. L'occasion de revenir sur dix de ses 672 buts marqués sous les couleurs catalanes, ceux que nous estimons les plus beaux.

18 avril 2007 : la percée maradonesque contre Getafe

Après des débuts prometteurs chez les professionnels en 2004, Lionel Messi n'explose vraiment qu'en 2006-07. Cette saison-là, l'Argentin est pourtant victime d'une fracture du métatarse qui l'éloigne des terrains pendant trois mois. Mais à son retour en mars 2007, il s'offre un triplé contre le Real Madrid qui offre un nul inespéré à un Barça réduit à dix (1-1). Et un mois plus tard, le 18 avril 2007, il inscrit le but fondateur de sa légende contre Getafe en Coupe d'Espagne qui rappelle fortement celui de Diego Maradona contre l'Angleterre au Mondial 1986. Face à Getafe, il parcourt la même distance que lui (62 mètres) et élimine le même nombre de joueurs (6).

21 mars 2010 : l'intérieur-extérieur diabolique contre Saragosse

Trois mois après avoir reçu son premier Ballon d'or, Lionel Messi est intenable. Alors qu'il vient de marquer un triplé en 27 minutes contre Valence, il enchaîne avec un autre coup du chapeau face au Real Saragosse le 21 mars 2010 alors qu'il est diminué par un abcès dentaire. Les nuits de Matteo Contini doivent toujours être hantées par la deuxième réalisation de l'Argentin ce soir-là.

6 avril 2010 : quand il se permet un une-deux avec la défense d'Arsenal 

"Barcelone est une très bonne équipe bien sûr, mais elle a Messi, et il peut faire la différence à n'importe quel moment du match". Le 6 avril 2010, Arsène Wenger n'a pu que s'incliner pour admirer le talent de Lionel Messi. Ce jour-là, l'Argentin s'est offert un quadruplé contre Arsenal en quart de finale retour de Ligue des champions. Le premier but de la soirée, sorte de une-deux délirant avec un défenseur adverse, avait pourtant prévenu les Gunners de la sale soirée qu'ils allaient passer.

27 avril 2011 : seul et contre tous face au Real Madrid

Le slalom est une marque de fabrique chez Lionel Messi. L'Argentin en a marqué tellement qu'il n'est pas aisé d'en retenir que quelques un. Mais celui marqué lors de la demi-finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid le 27 avril 2011, scellant la victoire 2-0 du Barça, a définitivement quelque chose de plus. Ce jour-là, le magicien a transformé une passe aussi anodine que nonchalante de Sergio Busquets en passe décisive. 

27 avril 2013 : une réaction chorégraphique contre Bilbao

Habitué à enfiler les doublés, les triplés, les quadruplés et même un quintuplé (contre Leverkusen en 2012), Lionel Messi a marqué des buts salvateurs pour le Barça lors de matches compliqués comme le 27 avril 2013 contre l'Athletic Bilbao (2-2 score final). Alors que les Catalans étaient menés 1-0 en deuxième période, la "Pulga" a enclenché le mode sans échec pour duper trois défenseurs basques simultanément et ainsi égaliser.

6 mai 2015 : le supplice de Jérôme Boateng

Avec le développement des réseaux sociaux, les années 2010 ont été celles de l'apparition des mèmes sur internet (références, et concepts repris et déclinés en masse de manière humoristique sur la toile). Lors de l'année 2015, les internautes se sont déchaînés sur un des buts de Lionel Messi contre le Bayern Munich en demi-finale de Ligue des champions. Le 6 mai de la même année restera à jamais comme le jour où Jérôme Boateng a perdu l'équilibre sur un crochet dévastateur de l'Argentin - qui en ferait presque oublier le piqué somptueux sur Manuel Neuer dans la foulée.

30 mai 2015 : la balade dans la défense de l'Athletic Bilbao

Si le slalom contre Getafe a forgé la légende de Lionel Messi en le rapprochant de Diego Maradona, la Pulga en a réussi un deuxième, huit ans plus tard. Le 30 mai 2015, il a tout simplement passé en revue toute la défense de l'Athletic Bilbao pour offrir une nouvelle Coupe du Roi au FC Barcelone.

17 mars 2019 : la feuille morte face au Betis

La qualité de dribble de l'Argentin, et ses appuis dévastateurs, lui a permis de marquer quelques uns des plus beaux de sa carrière. Mais avec le poids des années, Lionel Messi a perdu un peu de vélocité, ce qu'il n'a pas manqué de compenser en utilisant la qualité de son pied. Le 17 mars 2019, face au Betis Séville en Liga, il s'est permis un lob délicieux dans un angle inédit pour couronner un triplé magistral.

1er mai 2019 : un coup franc magique contre Liverpool 

Depuis le début des années 2010, Lionel Messi a marqué plus de buts sur coup franc direct que n'importe quel autre joueur en Europe. L'Argentin est de très loin le meilleur tireur de coup franc au monde. Il est une menace à 20, 25 ou même 30 mètres. Le 1er mai 2019, c'est Liverpool qui en a fait les frais en demi-finale aller de Ligue des champions.

10 mars 2021 : le missile téléguidé contre Paris 

Lionel Messi, c'est souvent l'éclair dans la nuit, que ce soit en douceur, par la ruse ou par la force. Face au PSG en huitième de finale retour de la Ligue des champions cette saison, l'Argentin a ajouté la puissance pour exploser la cage d'un Keylor Navas en état de grâce face aux assauts catalans le soir du 10 mars 2021 (1-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers FC Barcelone

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.