Cet article date de plus de cinq ans.

L'Euro 2016 serait-il aussi un championnat de sexisme ?

Les clichés machistes prolifèrent à l'occasion du championnat d'Europe de foot.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Des supporters islandais assistent à l'entraînement de leur équipe nationale à Annecy (Haute-Savoie), le 10 juin 2016, avant le début de l'Euro de foot. (ODD ANDERSEN / AFP)

Monsieur regarde le foot à la télé avec ses copains, maillot de l'équipe de France sur le dos, bière à la main et pizzas sur la table basse. Madame, elle, n'est évidemment pas intéressée par le ballon rond. Elle est donc priée de se trouver autre chose à faire. La caricature sexiste à la vie dure, comme le dénonce Slate, vendredi 10 juin, à quelques heures du coup d'envoi de l'Euro 2016, tant les clichés sexistes prolifèrent à l'occasion du championnat d'Europe de foot. 

>> Suivez les dernières informations avant France-Roumanie

Un hymne officieux parodique bourré de clichés

L'hymne officieux de cet Euro fait sans doute couler plus d'encre que l'hymne officiel, signé David Guetta, mais pour de toutes autres raisons. Dans J'préfère de prévenir, les youtubeurs de Lollywood parodient la déclaration d'amour de Francis Cabrel dans Je l'aime à mourir. Un homme y met en garde sa compagne : elle n'a pas intérêt à s'immiscer entre lui et sa passion pour le foot pendant l'Euro, sinon elle pourrait en pâtir, autant que leur couple. La chanson parodique se conclut sur un avertissement lancé par la jeune femme à son conjoint : elle n'hésitera pas à se venger et à le tromper.

"On a fait exprès de mettre des gros clichés pour tous les détruire", plaide Ugo, le chanteur, interrogé par 20 Minutes. Reste que même Laura, qui interprète la jeune femme, n'a pas apprécié. "Laura au début quand elle lisait les paroles de la chanson disait 'c'est super-macho' mais quand elle a lu son passage elle a dit 'bon ça reste macho mais c’est mieux'", reconnaît le compositeur. "Ça ne déconstruit strictement aucun stéréotype, mais les enfile les uns après les autres sans aucune mise à distance", conteste Slate.

Des opérations commerciales ciblées pour "elle"

Les éditions La Musardine publient à l'occasion de l'Euro un livre intitulé 30 idées pour vous éclater pendant que votre mec regarde le foot en mangeant des pizzas. La centaine de pages est signée par Aude Alisque, auteure de nouvelles érotiques et "spécialiste de l'éclate, qui, elle aussi, en a eu marre de faire la potiche".

Les magasins Auchan ne sont pas en reste. Ils proposent à la vente des sacs en toile tricolores ornés d'un ballon clamant : "Lui au foot, moi au shopping ! Il supporte la France, je le supporte lui !"

La presse elle-même véhicule le sexisme

"France-Albanie pour messieurs, une sortie cinéma pour mesdames" : voici le programme suggéré par cette publicité pour un film en couverture de 20 Minutes, et en grandes lettres roses.

Et si jamais une femme s'intéresserait au foot, ce serait avant tout pour le physique avantageux des joueurs. Le magazine féminin Elle s'associe au quotidien sportif L'Equipe "pour proposer un regard différent sur l'événement, avec une touche de féminité". Résultat : une liste des "beaux gosses de l'Euro". Gala aussi a fait sa sélection des 24 plus beaux joueurs.


"Cette façon d’assigner les femmes à des comportements et des loisirs censément adaptés à leur genre n’a strictement rien d’anodin", proteste Slate, qui ajoute : "Le sexisme autour du football ne fait que conforter le sexisme à l’intérieur même du football." Et de conclure que "ce sexisme généralisé a surtout pour effet de faire du foot une école du machisme pour les enfants". Et tant pis si le foot est aussi un sport regardé par des femmes et où les femmes triomphent.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Euro 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.