Euro 2016 : les hôteliers dénoncent l'accord avec Abritel

Le site de location de vacances a signé un partenariat avec les organisateurs de la compétition de football.

FRANCE 3

À deux mois du lancement de l'Euro 2016, les hôtels français n'affichent pas encore complet. La France devrait accueillir de nombreux supporters pour la compétition, autant de clients qui devront tous payer une taxe de séjour pour chaque nuit passée à l'hôtel. 1,65 euro par jour et par nuit pour un établissement trois étoiles, qui vont ensuite être payé au trésor public et reversé à la municipalité.

Consigner la taxe de séjour

Or dans le cas d'une plateforme de location de logements de particuliers, comme Abritel, filiale d'Expedia, cette taxe n'est pas perçue. Une exception qui fait scandale, d'autant plus qu'Abritel a signé un partenariat avec les organisateurs de l'Euro. Du coup, les hôteliers ne veulent plus la payer. "On a décidé de mettre une action en place du 10 juin au 10 juillet, et de demander à l'ensemble des hôteliers français concernés par l'Euro de consigner cette taxe de séjour", explique le président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Intérieur de l\'Hotel Felicien, 16e arrondissement  de Paris le 15 octobre 2013 
Intérieur de l'Hotel Felicien, 16e arrondissement  de Paris le 15 octobre 2013  ( MAXPPP)