Euro 2016 : la sécurité de la compétition remise en question

Après les débordements qui émaillent cet Euro depuis son commencement, la sécurité est le grand enjeu de la compétition.

France 2

À quelques heures du coup d'envoi du match France-Suisse, palpation des spectateurs à l'entrée du stade Pierre-Mauroy de Lille (Nord). Objectif des agents de sécurité, empêcher l'introduction dans le stade de tout objet dangereux. Pas question que la fête soit gâchée. À l'intérieur du stade, 950 agents recrutés par l'UEFA assurent la sécurité, car elle pose question. 

De nombreux débordements 

Des incidents ont émaillé toute cette première semaine de compétition. Le 11 juin au Vélodrome, bagarres dans les tribunes entre Russes et Anglais. Lors du match Espagne-Turquie le 17, des fumigènes sont dans les gradins. Un pétard est lancé sur la pelouse le même jour lors de la rencontre Croatie-République tchèque. Demain, les responsables de l'UEFA sont attendus au ministère de l'Intérieur pour évoquer ces questions de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
La sécurité du parc des Princes éconduit un supporter croate, après le but de Luka Modric contre la Turquie, dimanche 12 juin 2016 au parc des Princes.
La sécurité du parc des Princes éconduit un supporter croate, après le but de Luka Modric contre la Turquie, dimanche 12 juin 2016 au parc des Princes. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)