Cet article date de plus de deux ans.

Euro 2021 : l'équipe de France débute sa préparation par une victoire convaincante contre le pays de Galles (3-0)

Pour le premier de leurs deux matchs de préparation à l’Euro 2021, les Bleus ont disposé du pays de Galles avec application mercredi grâce à des buts d'Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé. 

Article rédigé par Vincent Daheron, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Kylian Mbappé a marqué le premier but des Bleus face aux Gallois.  (FRANCK FIFE / AFP)

Oui, les Bleus sont bien entrés dans leur Euro 2021. Pour le premier de ces deux seules rencontres de préparation, l’équipe de France a logiquement battu, mercredi 2 juin, une équipe du pays de Galles (3-0), rapidement réduite à dix. Dans le huis-clos de l’Allianz Riviera de Nice, les Tricolores se sont montrés sérieux et appliqués à seulement treize jours de leur entrée dans la compétition contre l’Allemagne.

Avec une préparation particulièrement raccourcie cette année, chaque rencontre compte et Didier Deschamps ne s’y était pas trompé en alignant son équipe type. Seul Corentin Tolisso palliait l’absence de N’Golo Kanté, arrivé tardivement après son titre en Ligue des champions avec Chelsea comme Olivier Giroud et Kurt Zouma. Surtout, le sélectionneur a fait débuter son trio magique composé d’Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et du revenant Karim Benzema, plus de cinq ans après sa dernière sélection ici-même, à Nice.

Un rouge qui tache, des Bleus en rodage

Avant le début de la partie, tous les projecteurs étaient déjà braqués sur cette triplette au talent offensif rare, inégalé en équipe de France depuis un long moment. Mais la lumière ne les éblouit pas et, comme des grands joueurs, ils ont été à la hauteur du jeu (et de l’enjeu). Karim Benzema a été le premier à s’illustrer de la tête sur un centre de Paul Pogba. On jouait depuis quatre minutes et le Madrilène parvenait déjà à faire parcourir un frisson dans ce stade déserté de spectateurs.

Le Merengue a même changé le cours de la rencontre un peu plus tard. Il reprenait un ballon repoussé par Danny Ward à la suite d’une tête de Paul Pogba mais sa frappe, cadrée, était détournée par la main de Neco Williams (23e). Si le penalty sifflé par l’arbitre portugais Luis Godinho ne souffrait d’aucune contestation, le carton rouge infligé au jeune défenseur (20 ans) de Liverpool interroge. D’autant plus dans un match amical. Toujours est-il que les Bleus avaient l’occasion d’ouvrir le score mais Karim Benzema l’a manquée. Le portier gallois sortait son penalty d'une main ferme (27e).

Benzema en manque de réussite

Réduits à dix, les Gallois se sont logiquement repliés aux abords de leur surface. Face à une défense regroupée dans l’axe, les Bleus se sont essayés de loin pour tenter de tromper Danny Ward. C’est à la suite d’une frappe détournée, façon billard, d’Adrien Rabiot, que Kylian Mbappé débloquait la situation de sa semelle (34e). Dès le retour des vestiaires, à l’entrée de la surface, Antoine Griezmann envoyait en lucarne une caresse enroulée de son pied gauche (2-0, 48e), son 36e but en sélection. Le troisième larron manquait de les imiter mais Benzema n’était pas en réussite : son tir frôlait le poteau (70e) avant de le heurter de plein fouet – permettant à Ousmane Dembélé d’enfoncer le clou (3-0, 79e) – ou de de frapper au-dessus (87e).

Organisés en 4-4-2 avec un milieu en losange pour placer Grizou derrière le duo d’attaque, les Bleus ont montré, par séquences, qu’avec quelques automatismes supplémentaires, ils pourraient terrifier chaque défense. L’occasion manquée par Kylian Mbappé avant la pause (41e) après un formidable jeu à trois avec Griezmann et Benzema en est la preuve. Mais les lacunes de cette formation se sont faites ressentir. Particulièrement exposés, les deux arrières latéraux ont souffert. Surtout Benjamin Pavard, malmené sur son côté droit par le remuant Daniel James. L'ailier de Manchester United a permis à Hugo Lloris de se mettre en évidence (5e, 65e) pour sa 100e sélection en tant que capitaine.

Prochain test dans six jours contre la Bulgarie

Lucas Hernandez et Benjamin Pavard ont d’ailleurs été remplacés à la mi-temps mais certainement dans l’optique de les faire souffler. Cela a tout de même permis de voir Jules Koundé pour la première fois sous le maillot bleu, préféré ce soir à Léo Dubois. C’est aussi à cela que servent les rencontres de préparation et Corentin Tolisso a peut-être marqué quelques points par rapport à un Adrien Rabiot plus discret.

L’équipe de France est bien lancée sur les rails d’un Euro qu’elle espère brillant. Sérieuse, réaliste, il ne lui aura pas manqué grand-chose, si ce n’est un petit but de Karim Benzema. Ce sera peut-être mardi 8 juin contre la Bulgarie, prochain test des champions du Monde en titre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.