Cet article date de plus de deux ans.

Equipe de France : Kimpembe, une promesse encore imparfaite

Celui qui avait déjà passé une mauvaise soirée contre l'Islande (2-2), samedi, s'est rendu coupable d'une faute de main offrant un pénalty à l’Allemagne (2-1) mercredi soir en match de Ligue des Nations. Presnel Kimpembe, qui remplaçait en défense centrale le blessé Samuel Umtiti dans le onze de départ, aura vécu un rassemblement d'octobre globalement difficile.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Presnel Kimpembe en difficulté avec les Bleus.  (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY)

Personne ne pourra nier l’immense potentiel de Presnel Kimpembe. Pourtant, son affirmation en bleu n’aura pas eu lieu lors du dernier rassemblement. Le défenseur parisien se retrouve en effet impliqué sur trois des quatre buts concédés par l’équipe de France. Sur la pelouse du Roudourou, "el maestro" commet deux fautes : d’abord une perte de balle évitable au poteau de corner ; avant d’oublier Arnason au marquage sur un corner qu’il avait concédé. Deux fautes, deux buts encaissés. Hier soir, face à l’Allemagne, le Val d’Oisien a montré beaucoup d’envie. Cela ne l’a pas empêché de commettre une main dans la surface, nouvelle erreur, nouveau but. S’il jouissait d’une belle cote de popularité, ces deux rencontres ne peuvent que conforter l’absent Samuel Umtiti au côté de l’indéboulonnable Raphaël Varane.

Deschamps n’accable pas son joueur

Déjà avant d’affronter l’Islande, Didier Deschamps exprimait toute la confiance qu’il avait en son défenseur : “Kimpembe, il est là, qu’il continue. C’est un choix, il est là et il était souvent là avant la Coupe du monde même s’il n’a pas eu beaucoup de temps de jeu. Il s’affirme dans son club."

Après le rassemblement, le discours du coach ne s’est pas délité, au contraire : "Je ne veux pas juger Kim'. Il a été malheureux sur son intervention (la main dans la surface allemande, ndlr). Ça touche son bras, ça l'a un peu perturbé pour les actions qu'il a eues par la suite, décrypte le sélectionneur. Avec cette équipe allemande qui avait trois joueurs offensifs et beaucoup de qualité, on a souffert, lui a souffert avec notre défense par moments. On ne peut pas remplacer comme ça au pied levé quelqu'un (Umtiti) avec des automatismes, des habitudes. Ça passe par là. Il a toute la qualité pour, il peut faire mieux. Il a mieux fini déjà, à l'image de l'équipe. Ca va dans le bon sens".

Il est vrai qu’à 23 ans, il connaît sa première saison en tant que titulaire dans son club. Depuis l’arrivée de Thomas Tuchel, il a été titulaire 8 fois en 9 rencontres sous les couleurs de Paris. En équipe de France, il ne compte que 5 sélections et un seul match au plus haut niveau, face au Danemark (0-0) lors de la Coupe du monde. En attendant le prochain match des Bleus, le 16 novembre à Rotterdam, Kimpembe pourra compter sur la confiance de son coach au PSG pour relancer la machine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.