Cet article date de plus d'un an.

Equipe de France : Hervé Renard rappelle Wendie Renard et Eugénie Le Sommer pour sa première liste des Bleues

Intronisé jeudi à la tête des Bleues après l'éviction de Corinne Diacre, Hervé Renard a dévoilé, vendredi, sa première liste de 26 joueuses en tant que sélectionneur de l'équipe de France.
Article rédigé par franceinfo: sport, Quentin Ramelet
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Wendie Renard et Eugénie Le Sommer avec l'équipe de France à l'occasion d'un match de Coupe du monde contre la Norvège, le 12 juin 2019, à Nice. (VALERY HACHE / AFP)

La nouvelle ère est lancée, à 114 jours de la Coupe du monde. Nommé officiellement sélectionneur des Bleues jeudi, Hervé Renard est déjà rentré dans le bain en dévoilant, vendredi 31 mars, sa première liste de 26 joueuses qui affronteront en match amical la Colombie (7 avril à Clermont-Ferrand) et le Canada (11 avril au Mans), champion olympique en titre. Ce sera l'ultime rassemblement avant la liste finale pour le Mondial (du 20 juillet au 20 août en Australie et en Nouvelle-Zélande), avant lequel les Bleues défieront l'Irlande (le 6 juillet à Dublin) et l'Australie (le 14 juillet à Melbourne). A l'autre bout du monde, cet été, "le premier objectif sera d'atteindre le dernier carré", a reconnu le nouveau technicien.

Cette première liste marque un signe fort, avec les retours de la capitaine Wendie Renard, cheffe de file de la fronde contre Corinne Diacre, et d'Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse de l'histoire des Bleues, bannie par l'ancienne sélectionneuse. "Je me suis penché sur tous les cas individuels, pour me faire une idée précise des qualités de chaque joueuse", a-t-il expliqué lors de la conférence de presse de présentation, ajoutant que ses échanges avec Eric Blahic, ancien adjoint de Corinne Diacre de retour dans le staff, "ont été très précieux". Autre retour, celui d'Amel Majri (30 ans), revenue en janvier après avoir donné naissance à sa fille en juillet, ou encore celui de Léa Le Garrec (29 ans), qui n'a plus porté le maillot tricolore depuis 2017. 

Une chose est sûre, pour Hervé Renard, il s’agit aussi de marquer un vrai point de rupture avec les choix et les méthodes de la précédente sélectionneuse. "C’est une page qui se tourne et ce qu’il s’est passé avant ne me regarde pas", a-t-il tenu à préciser rapidement. Si le retour de Wendie Renard (142 sélections) était fortement pressenti, celui d'Eugénie Le Sommer (175 sélections) confirme que le nouveau sélectionneur des Bleues compte bien faire table rase du passé. Il compte ainsi sur la meilleure buteuse de l’histoire de l'équipe de France (86 buts) qui n’a plus porté le maillot tricolore depuis avril 2021. 

Renard + Le Sommer

"Mon message est très clair avec Eugénie : elle a une expérience incomparable, a-t-il tenu à rappeler concernant l'attaquante lyonnaise. On a vraiment besoin de son expérience et de son intelligence dans le jeu. J'ai hâte de la voir à l'œuvre. Comme on dit : 'welcome back' !"

Diani, Katototo et Henry bientôt de retour ?

Hervé Renard a par ailleurs précisé qu'il avait contacté les blessées, qui ne pourront pas être présentes à ce rassemblement. Et il a confirmé qu'il compterait, à l'avenir, sur Marie-Antoinette Katoto (rupture du ligament croisé du genou droit) et Kadidiatou Diani (touchée jeudi soir contre Chelsea), tout comme Amandine Henry, des joueuses qui pourraient "avoir leur place dans un groupe pour une Coupe du monde". "Ce qui s'est passé avant ne me regarde pas. Je me focalise sur le présent", a tranché le nouveau sélectionneur, qui a rendu "hommage à Corinne Diacre qui a connu de très bons résultats avec cette sélection." 

"L'équipe de France représente quelques chose d'important, a déclaré Hervé Renard lors de ses premiers mots en tant que sélectionneur. J'ai un regard sur le football féminin depuis 2014, en regardant les grandes compétitions, les matchs de l'équipe de France... C'est une question de challenge : rien ne remplace les grandes compétitions dans notre métier. Là, on est servi entre cette Coupe du monde et les Jeux olympiques l'année prochaine. Il n'y a pas meilleure explication pour comprendre mon choix." Dès lundi, Hervé Renard sera à pied d'œuvre, avec son nouveau staff et les 26 joueuses qu'il a sélectionnées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.