Cet article date de plus d'un an.

Eliminatoires de l'Euro 2024 : Mbappé et Griezmann régalent, Maignan bien installé, Coman déçoit... Les notes des Bleus après leur victoire face aux Pays-Bas

De Mike Maignan à Randal Kolo Muani, retour sur les performances des joueurs de l'équipe de France, qui ont corrigé les Pays-Bas, vendredi (4-0).
Article rédigé par Andréa La Perna, franceinfo: sport - Au stade de France
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Kylian Mbappé et Antoine Griezmann célèbrent l'ouverture du score face aux Pays-Bas, au stade de France, le 24 mars 2023. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Pour sa grande rentrée des classes, trois mois après la finale perdue du Mondial 2022, l'équipe de France a régalé. Les Bleus ont aisément dominé les Pays-Bas en ouverture de leur campagne de qualification pour l'Euro 2024 (4-0), vendredi 24 mars, au Stade de France. Au cours d'une soirée réussie sur tous les plans, Kylian Mbappé a marqué de la meilleure des façons son premier match en tant que capitaine avec un doublé et une passe décisive. Seul Kingsley Coman a semblé un ton en dessous de ses coéquipiers, sans pour autant passer complètement à côté de sa rencontre.

Mike Maignan : 7/10

Une cage inviolée grâce à un penalty arrêté au terme d'une soirée immaculée. Le gardien de l'AC Milan ne pouvait pas rêver mieux pour le début de son ère dans les buts de l'équipe de France. 

Jules Koundé : 5,5/10

Une prestation sans erreur majeure ni coup d'éclat. Le Barcelonais s'installe à ce poste d'arrière-droit doucement, mais sûrement.

Ibrahima Konaté : 7/10

On savait le défenseur de Liverpool très à l'aise dans les duels, il s'est appliqué vendredi à faire gagner des mètres à son équipe, en portant le ballon ou en cherchant des passes vers l'avant. Pas loin d'être récompensé d'un but, mais sa tête a été sortie par Cillessen (36e).

Dayot Upamecano : 6/10

D'un côté, une prestation de patron pour réduire à néant les maigres espoirs néerlandais et un but à l'arraché pour offrir le break à son équipe en début de match (8e). De l'autre, quelques erreurs de relance et un penalty concédé à cause d'une main en toute fin de match, mais toujours sans conséquence.

Theo Hernandez : 7/10

La fusée milanaise a encore avalé des kilomètres sur son côté gauche. À chaque fois qu'il a opté pour des combinaisons en une touche, il a mis au supplice l'arrière-garde néerlandaise. Du bon travail également sur les phases défensives.

Aurélien Tchouameni : 7/10

Une grosse activité dans l'entrejeu, avec des projections et des interventions défensives. On a senti sa volonté de profiter de la trêve internationale pour reprendre confiance après quelques mois compliqués au Real Madrid, où il n'est pas considéré comme un titulaire indiscutable. Remplacé par Eduardo Camavinga (76e).

Adrien Rabiot : 6/10

Aussi conquérant que lors du Mondial, il a disputé chacun de ses duels sans retenir ses coups. Dans cette prestation collective très aboutie, il n'a pas été le plus en vue et c'est bon signe pour l'équipe de France, qui a pris l'habitude de se reposer sur lui dans les moments difficiles au Qatar. Remplacé par Khephren Thuram, qui a fêté sa première sélection (89e).

Antoine Griezmann : 7/10

Un plaisir de le retrouver dans le cœur du jeu et de le voir s'investir autant dans les tâches défensives. Le vice-capitaine s'est rapidement mis en évidence en ouvrant le score, d'une frappe sans contrôle dans la course (2e), puis en tirant le coup franc qui a mené au 2-0 six minutes plus tard. Remplacé par Youssouf Fofana (76e).

Kingsley Coman : 4,5/10

Il avait une chance de marquer des points en l'absence d'Ousmane Dembélé et ne l'a pas saisie. À l'exception d'un rush en contre côté gauche, qu'il a terminé par une offrande (pas conclue) par Kolo Muani (59e), l'ailier s'est montré trop lisible pour la défense adverse. Toujours ce contraste très décevant avec ce qu'il montre en club, sous les couleurs du Bayern Munich, et un 21e match d'affilée sans être décisif en équipe de France. Remplacé en premier, par Moussa Diaby (67e).

Kylian Mbappé : 8,5/10

Une minute et 55 secondes, voilà le temps qu'il lui a fallu pour être décisif pour la première fois depuis son intronisation en tant que capitaine de l'équipe de France, grâce à une passe décisive pour Griezmann. Puis deux buts, un pour tuer la rencontre après seulement 20 minutes de jeu, et l'autre en toute fin de match pour refermer la parenthèse avec une confiance folle, après deux feintes insolentes (88e). Un début de règne idéal.

Randal Kolo Muani : 6/10

Aussi agile qu'il respire le football, la révélation de la finale du Mondial a été fidèle à elle-même. On retiendra sa feinte de corps subtile sur le 3-0, transformant la passe anodine d'Aurélien Tchouameni en offrande pour Kylian Mbappé, sans avoir à toucher le ballon (21e). Mais il s'est montré assez brouillon dans le second acte, à l'image de sa reprise de volée hors cadre (59e). Remplacé par Olivier Giroud (76e).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.