Coupe du monde de football : les Bleues s'imposent largement en Irlande pour leur premier match de préparation

Une équipe de France à deux visages a battu l'Irlande sans concéder de but à Dublin, jeudi soir.
Article rédigé par Maÿlice Lavorel, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Les Bleues célèbrent le deuxième but d'Eugénie Le Sommer face à l'Irlande, à Dublin, le 6 juillet 2023. (MAXPPP)

Elles se lancent par une victoire. Les Bleues se sont imposées face à l’Irlande (3-0), jeudi 6 juillet, au Tallaght Stadium de Dublin, pour leur premier match de préparation à la Coupe du monde. A réaction, elles se sont d’abord montrées empruntées avant de se détacher juste avant la pause et d’offrir une deuxième période de meilleur niveau. Pour sa troisième sélection, la jeune défenseure Maëlle Lakrar a signé un doublé, ses deux premiers buts sous le maillot bleu.

Tout s’est débloqué dans le temps additionnel de la première période. Jusque-là accrochées par des Irlandaises en place et incisives, les Bleues ont réussi à prendre les devants en quelques minutes, avec un peu de chance, puis beaucoup de talent. Testée sur le côté droit de la défense, la Montpelliéraine Maëlle Lakrar est venue ouvrir le score au terme d’un cafouillage dans la surface (45+1e), après une bonne montée dans son couloir. Moins de deux minutes plus tard, Eugénie Le Sommer, bien servie par Kenza Dali a conclu un très beau mouvement collectif pour doubler la mise, signer son 89e but en sélection, et faire le break juste avant la pause.

Un deuxième acte sérieux

Mises en confiance, les joueuses d’Hervé Renard sont montées en intensité au retour des vestiaires. Assommées, les Irlandaises, 22es au classement Fifa et qualifiées pour le premier Mondial de leur histoire, ont pêché à la relance et dans les sorties de balles. Les Bleues ont pris les commandes du jeu, et Maëlle Lakrar s’est offert un doublé d’une tête puissante sur corner (61e). Les Françaises sont restées solides jusqu'au bout pour ne pas concéder de but, une première sous Hervé Renard.

De quoi effacer une première période compliquée, où les Bleues avaient mis du temps à se mettre en jambes, peut-être à cause des "états de forme disparates" évoqués par le sélectionneur avant la rencontre. Pourtant face à un bloc dense et resserré, elles avaient subi le jeu des "Girls in Green", portées par une Kyra Caruso déchaînée. La joueuse des London City Lionesses avait même cru ouvrir la marque dès la 11e minute, avant d’être signalée hors-jeu. Ses coéquipières ont continué de mettre la pression sur la surface tricolore (3 corners à 0 dans le premier acte), avant de craquer.

L’équipe de France doit désormais s’envoler pour l’Australie ce week-end, où elle disputera le 14 juillet un dernier match amical contre le co-hôte, avant de lancer son tournoi contre la Jamaïque, à Sydney, le 23 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.