Hospitalisé dans une clinique, Diego Maradona va subir une opération du cerveau

Diego Maradona, l'ancienne idole du football argentin, a été admis lundi dans une clinique privée de La Plata, au sud de Buenos Aires, pour passer des examens médicaux, a indiqué la presse locale. La légende argentine va être opérée du cerveau. "Une opération de routine", selon son médecin personnel.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'entraîneur de Gimnasia y Esgrima La Plata, l'ancienne star du football Diego Maradona (G) est honoré avant le début d'un match de championnat de première division contre Patronato à La Plata, dans la province de Buenos Aires, en Argentine, le 30 octobre.  (DEMIAN ALDAY ESTEVEZ / POOL)

L'Argentine tremble pour son héros. Diego Maradona, qui a passé la nuit de lundi à mardi dans une clinique privée de La Plata, au sud de Buenos Aires, va devoir se faire opérer d'un hématome au cerveau. "Il n'a rien de grave ni d'urgent (...) C'est seulement un patient d'un certain âge, qui subit beaucoup de pression et qui traverse une période durant laquelle il a besoin d'être aidé: c'est difficile d'être Maradona vous savez", avait d'abord expliqué le Dr Luque aux journalistes devant la clinique. Mais en début de soirée, on a appris que Maradona souffrait d'anémie, de déshydratation et qu'un hématome avait été détecté dans son cerveau. L'opération doit avoir lieu dans la soirée.

Cette hospitalisation n'a pas de lien avec la pandémie actuelle de coronavirus avait confirmé le médecin. Certains médias argentins avaient plus tôt évoqué des problèmes psychologiques pour expliquer l'hospitalisation du "Pibe de oro". "Diego va bien, mais il pourrait aller mieux. Je l'ai vu dans un état dans lequel je n'aime pas le voir, donc je lui ai parlé et je lui ai dit 'allons dans une clinique pour que tu ailles un peu mieux' et il m'a dit 'ok, allons-y'", a raconté le Dr Luque, selon qui la durée de l'hospitalisation de la star argentine dépendra des résultats des examens.

Pas de lien avec l'addiction 

Interrogé sur le fait qu'elle pourrait avoir été décidée en lien avec des problèmes d'addiction à la drogue, dont Maradona a souffert par le passé, le médecin a répondu "non, et ce n'est pas la peine de dire de telles bêtises". "L'idée, c'est qu'il soit hospitalisé quelques jours, qu'il s'hydrate bien mais il n'y a rien d'étonnant là-dedans, ni rien à cacher", a-t-il ajouté.

"Il souffre d'anémie, il est un peu déshydraté, il faut corriger cela et veiller à ce que sa santé continue à s'améliorer", a poursuivi le médecin, ajoutant que l'ancien champion "a passé une bonne nuit" et qu'"il est de bonne humeur. Face à ce genre de situation, il faut compter environ trois jours d'hospitalisation. Espérons qu'il souhaite rester jusqu'à demain (mercredi). C'est mon objectif, mais il est autonome et peut sortir" s'il le souhaite, a conclu le Dr Luque.

Actuellement directeur technique du club local (Gimnasia y Esgrima La Plata), Maradona avait insisté vendredi pour diriger l'entraînement de ses joueurs, le jour de son 60e anniversaire, mais ne semblait pas en forme et marchait difficilement. Il n'était resté que quelques minutes sur le terrain avant de se retirer avec l'aide de ses adjoints. Certains de ses proches ont récemment présenté des symptômes comparables à ceux du Covid-19, mais leurs tests se sont révélés négatifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Diego Maradona

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.