Cet article date de plus de douze ans.

Didier Deschamps refuse les Bleus, selon RMC

Il était le favori pour succéder à Laurent Blanc. Pourtant, l'ancien entraîneur de l'Olympique de Marseille ne sera pas le prochain sélectionneur de l'équipe de France.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Didier Deschamps au Stade-Vélodrome, à Marseille, lors du match OM-Caen, le 18 avril 2012. (JEAN-PAUL PELISSIER / REUTERS)

Didier Deschamps ne sera pas le prochain sélectionneur de l'équipe de France. Son départ de l'Olympique de Marseille, qui coïncidait avec le non-renouvellement du contrat de Laurent Blanc à la tête des Bleus, avait fait de lui le favori naturel pour ce poste. Mais RMC et France Football (dans son édition de demain) affirment lundi 2 juillet que l'ancien champion du monde aurait refusé de lui succéder. Didier Deschamps serait bien entré en contact avec Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), mais les deux parties ne seraient pas parvenues à un accord.

• Pourquoi Didier Deschamps aurait-il refusé ?

Selon RMC, l'ex-entraîneur de l'OM n'a pas accepté les conditions fixées par Noël Le Graët, le président de la FFF : une réduction de son salaire, du staff du sélectionneur, qui compte une vingtaine de membres, et de certains salaires du staff. Et Didier Deschamps n'aurait pas souhaité prendre la succession de son ami Laurent Blanc, étant donné les circonstances dans lesquelles ce dernier a quitté son poste.

Autre raison évoquée : Noël Le Graët s'est toujours dit irrité par l’influence des anciens champions du monde de 1998, les qualifiant même de "lobby", comme le rapporte Le Parisien.fr.

• Qui pour succéder à Laurent Blanc ?

Ecrasant toute concurrence, Didier Deschamps apparaissait comme une évidence pour remplacer Laurent Blanc. La succession de Laurent Blanc est donc plus que jamais ouverte. Le nom de l'ancien entraîneur de l'Olympique lyonnais et du Paris Saint-Germain, Paul Le Guen, actuel coach d'Oman et proche de Le Graët, serait en tête de liste pour prendre les rênes des Bleus.

D'autres noms circulent : Alain Giresse, ancien Bleu et ancien sélectionneur du Gabon et du Mali. Ou encore Francis Smerecki, sélectionneur des moins de 18 ans, ancien de Guingamp. Quid de Zinedine Zidane ? "Peut-être que dans dix ans, je serai sélectionneur de l'équipe de France. On ne sait pas. Mais aujourd'hui, ce n'est pas d'actualité", a expliqué Zizou dimanche. "Zidane sélectionneur ? C’est crédible, selon son ami Bixente Lizarazu, autant que Deschamps ou Wenger. Zinedine a fait la formation pour." Réponse mardi 3 juillet, à l'issue du comité exécutif de la FFF consacré à la question. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.