Cet article date de plus de huit ans.

David Beckham va loger au Bristol, dans la suite impériale

Le joueur de football britannique va y séjourner pendant cinq mois, selon RTL, le temps de son contrat avec le PSG. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
David Beckham photographié dans les tribunes du stade de Valence (Espagne) pendant le match Valence-PSG en Ligue des champions, le 12 février 2013. (JOSE JORDAN / AFP)

Une suite de 320 m2, à 17 000 euros la nuit. Le joueur de foot David Beckham va séjourner au Bristol, le palace parisien situé rue du Faubourg Saint-Honoré dans le 8e arrondissement. Selon RTL, qui révèle l'information mercredi 13 février, le Britannique a réservé la suite impériale de l'hôtel jusqu’à la fin juin, date de l'arrêt de son contrat au PSG. Contacté par francetv info, l'établissement s'est refusé à tout commentaire.

La description de ces appartements, sur le site du Bristol, donne le tournis : la salle à manger, "au parquet Versailles", "peut recevoir jusqu'à douze convives".

David Beckham pourra accueillir jusqu'à 12 convives dans la salle à manger de la suite impériale du Bristol.  (HOTEL BRISTOL)

Les meubles du salon adjacent "proviennent de la prestigieuse maison française Taillardat".

Avec ses 320 m2, la suite impériale est la plus grande de l'hôtel Bristol. (HOTEL BRISTOL)

Les deux chambres, de 30 m2 chacune, disposent d'un coin salon.

Un salon de la suite impériale du Bristol, à Paris (8e arrondissement).  (HOTEL BRISTOL)

La salle de bain, de 23 m², est un véritable spa à elle toute seule. De quoi accueillir toute la petite famille.

La salle de bains de la suite impériale du Bristol.  (HOTEL BRISTOL)

Un salaire de 31 000 euros par mois

Le club parisien ou le joueur ont-ils bénéficié d'un prix pour s'offrir un tel luxe ? La présence de David Beckham est en tout cas une belle publicité pour l'hôtel, notamment à l'étranger. 

Il était prévu que le joueur, qui percevrait un salaire mensuel de 31 000 euros brut, largement inférieur à la moyenne de la Ligue 1 (45 000 euros), bénéficie d'avantages en nature. Selon Le Parisien, "un forfait de 30 000 euros mensuels [avait] été prévu pour les nuits d’hôtel". Il est largement dépassé.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.