Cet article date de plus de sept ans.

Mondial : Luis Suarez présente ses excuses à Giorgio Chiellini pour sa morsure

L'attaquant uruguayen avait pourtant nié avoir mordu le joueur italien dans son témoignage transmis à la Fifa, qui l'a lourdement sanctionné.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Giorgio Chiellini (G) montrant sa morsure, le 24 juin 2014, et Luis Suarez (D) touchant ses dents après "le contact" avec le défenseur italien.  (DANIEL GARCIA / AFP)

Elles sont enfin arrivées. L'Uruguayen Luis Suarez a présenté ses excuses à l'Italien Giorgio Chiellini, lundi 30 juin, pour la morsure qu'il lui a infligée lors du match de poules du Mondial la semaine dernière. "Je me repens profondément, je demande pardon à Giorgio Chiellini et à toute la famille du football, affirme l'attaquant vedette de Liverpool (Royaume-Uni) sur sa page FacebookJe m'engage publiquement à ne jamais plus provoquer un incident de ce type."

Suarez a été suspendu neuf matches internationaux et quatre mois de toute activité dans le football par la Fifa pour son geste. Alors qu'il avait nié avoir mordu le joueur italien dans son témoignage transmis à la Fifa, l'Uruguayen déclare cette fois-ci : "Il est certain que mon confrère Giorgio Chiellini a subi dans son duel avec moi les effets physiques d'une morsure." 

Un acte de contrition qui a fait réagir sa victime lors du match qui lui a répondu sur Twitter : "C'est oublié. J'espère que la Fifa va réduire ta suspension."

Chiellini clôt l'incident

Sur Twitter, la réponse de l'intéressé est intervenue quelques minutes après. "C'est du passé. J'espère que la Fifa réduira le nombre de matchs de suspension", dit Chiellini au joueur uruguayen. 

Reste que cet événement ultra médiatisé a donné suite à des propos pas toujours cordiaux, notamment de la part du président uruguayen. José Mujica n'a pas hésité à injurier la Fifa lundi, la traitant de "bande de vieux fils de putes". José Mujica, qui avait affirmé auparavant n'avoir vu Luis Suarez "mordre personne", a qualifié de "fasciste" la sanction infligée au joueur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.