"Les Brésiliennes, c'est une passe, un dribble, la rapidité..." : à Rio, les fans de foot n'attendent qu'un France-Brésil pour s'enflammer

Les deux équipes s'affrontent en huitième de finale de la Coupe du monde féminine, dimanche soir.

Les joueuse du Brésil laissent éclater leur joie après leur victoire sur l\'Italie, le 18 juin 2019.
Les joueuse du Brésil laissent éclater leur joie après leur victoire sur l'Italie, le 18 juin 2019. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

C'est un affiche qui rappelle des souvenirs : France-Brésil, dimanche 23 juin en huitièmes de finale de la Coupe du monde féminine de football. Le stade du Havre, où se joue la rencontre, affiche complet, ce qui prouve bien l'engouement du public français pour le football au féminin.

Mais de l'autre côté de l'Atlantique aussi la compétition est très suivie. La Coupe du monde féminine est pour la première fois diffusée au Brésil par Globo, la première chaîne du pays. Cette année, on parle beaucoup plus des femmes que d'habitude, et c'est à mettre au crédit de Marta, la capitaine, qui est aussi la meilleur buteuse de l'histoire de la Coupe du monde, hommes et femmes confondus. Marta fait parler du football au féminin, mais aussi de l'inégalité avec les hommes.

"Je suis fan de foot, alors je regarde les deux"

"Je vois des jeunes de 18 ans qui parlent du football féminin et moi je ne savais même pas que cela existait quand j’avais leur âge, explique Patricia, une Brésilienne qui a toujours aimé le football. Je crois que la lutte de Marta est en train de fonctionner. On a beaucoup parlé d'elle au moment où elle a montré ses chaussures sans sponsors parce qu'elle n'a pas accepté d'être payée au minimum. Cela a eu beaucoup de répercussions. Les garçons, ça ne se dit pas trop, mais ils ne sont pas bons techniquement, ils sont mauvais. Et les filles sont super bonnes et tout le monde trouve qu’on aurait dû les sponsoriser bien plus et pas seulement la Seleção."

Les passionnés du football suivent bien l'équipe féminine en Coupe du monde. Elles sont techniquement très bonnes et leur performance contre la France est très attendue. "C'est rare que les gens voient le foot féminin. Moi, je suis fan de foot, alors je regarde les deux, hommes et femmes, confie un autre Brésilien. Elles sont très fortes, on l'a vu lors du match contre l'Italie." C'était le 18 juin et les Brésiliennes l'avaient emporté 1 à 0. "L'équipe de France aussi est très bonne, ça va être du grand football. Les Françaises ont un jeu plus aérien alors que les Brésiliennes, c'est une passe, un rebond, un dribble, la rapidité... Le match va être très, très beau." Dimanche matin, les bars avaient déjà sorti les écrans géants et prévu le stock de bière.

A Rio, les fans de foot n'attendent qu'un France-Brésil pour s'enflammer - Le reportage d'Anne Vigna
--'--
--'--