Cet article date de plus de sept ans.

Le Bluedo du Mondial : mais qui a tué l’équipe de France à Knysna en 2010 ?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 7 min.

Il y a quatre ans, lors du Mondial en Afrique du Sud, la planète foot assistait à la mort en direct de l’équipe de France, éliminée dès le premier tour après une grève des joueurs. Retour sur les causes de ce fiasco.

17 juin : la France s’incline contre le Mexique (0-2) et compromet ses chances d’accéder aux 8es de finale.
19 juin : L’Equipe titre “Va te faire enculer, sale fils de pute”, avec un photomontage de Raymond Domenech et Nicolas Anelka sur fond d’orage.
19 juin : Nicolas Anelka est exclu de l’équipe de France.
20 juin : les joueurs décident de faire la grève de l’entraînement, en restant enfermés dans le bus.

Que s’est-il passé entre ces évènements ? Quels éléments ont fait basculer les joueurs dans la grève et la paranoïa ? Quatre ans après, à l’aide de nombreux témoignages et de livres publiés sur l’affaire, voici la liste des suspects et des armes du crime.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.