Le Bluedo du Mondial : mais qui a tué l’équipe de France à Knysna en 2010 ?

Il y a quatre ans, lors du Mondial en Afrique du Sud, la planète foot assistait à la mort en direct de l’équipe de France, éliminée dès le premier tour après une grève des joueurs. Retour sur les causes de ce fiasco.

17 juin : la France s’incline contre le Mexique (0-2) et compromet ses chances d’accéder aux 8es de finale.
19 juin : L’Equipe titre “Va te faire enculer, sale fils de pute”, avec un photomontage de Raymond Domenech et Nicolas Anelka sur fond d’orage.
19 juin : Nicolas Anelka est exclu de l’équipe de France.
20 juin : les joueurs décident de faire la grève de l’entraînement, en restant enfermés dans le bus.

Que s’est-il passé entre ces évènements ? Quels éléments ont fait basculer les joueurs dans la grève et la paranoïa ? Quatre ans après, à l’aide de nombreux témoignages et de livres publiés sur l’affaire, voici la liste des suspects et des armes du crime.