La Coupe du monde en chiffres

La Coupe du monde 2018 vient de démarrer. Que peut-on en retenir à part les matchs ? Plein de chiffres : 12 stades, 11 villes, 344 millions d'euros... tour d'horizon du Mondial.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Dans cette Coupe du monde 2018 en Russie, trente-deux pays sont engagés, issus de cinq continents. L'Europe est largement représentée, avec 14 nations qualifiées. La compétition va se dérouler dans 12 stades et dans 11 villes. Le joueur le plus jeune est l'Australien Daniel Arzani, qui a 19 ans et 6 mois. Le joueur le plus âgé est le gardien de but égyptien, Essam El-Hadary, qui a 45 ans. Pour la première fois, un système d'arbitrage vidéo est utilisé, notamment dans la validation des buts, des penaltys et des cartons rouges.

Un milliard de téléspectateurs attendus

Côté gros sous, les équipes se partageront 344 millions d'euros. 31,7 millions d'euros reviendront au pays vainqueur, et les nations éliminées au premier tour se contenteront de 6,7 millions d'euros. À la télévision, la finale sera suivie par un milliard de téléspectateurs. En Russie, on attend un million de supporters, dont 80 000 Américains alors que les États-Unis ne sont pas qualifiés. Le 15 juillet prochain à Moscou, le vainqueur de cette coupe du monde soulèvera un trophée qui mesure 36,8 centimètres et pèse 6,175 kilogrammes.

Le JT
Les autres sujets du JT
La cérémonie d\'ouverture de la Coupe du monde, le 14 juin 2018 à Moscou (Russie).
La cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde, le 14 juin 2018 à Moscou (Russie). (MLADEN ANTONOV / AFP)