Tennis : la France dos au mur en finale de la Coupe Davis

La France, tenante du titre, est menée 2 à 0 en finale de la Coupe Davis par la Croatie. Le journaliste Jean-Sébastien Fernandes livre son analyse depuis Villeneuve-d'Ascq (Nord).

France 3

"La France a vécu un vendredi noir. La magie de la Coupe Davis n'a semble-t-il pas opéré. Les 20 000 spectateurs qui ont poussé les Bleus n'ont pas suffi. Favorite, la Croatie mène ce vendredi 2 points à 0", explique notre journaliste Jean-Sébastien Fernandes depuis Villeneuve-d'Ascq (Nord), où se dispute la finale de la Coupe Davis entre la France et la Croatie.

"La marche était sans doute trop haute pour Jo-Wilfried Tsonga, opposé à Marin Cilic, numéro 7 mondial et vainqueur d'un Grand Chelem, tout simplement trop fort pour le Français. La marche était aussi sans doute trop haute pour Jérémy Chardy, opposé à Borna Coric, 22 ans et déjà 12e mondial. C'est la révélation de la saison. Là aussi, le Français a été balayé en trois sets", ajoute-t-il.

Défaite interdite pour la paire Mahut/Herbert

"Tout repose (samedi 24 novembre) sur les épaules de Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert, la paire française qui jouera sur ce court. Ils se connaissent bien, ils ont déjà joué à de nombreuses reprises en Coupe Davis. Ils ont déjà gagné des Grands Chelems, ils étaient encore en finale du Masters la semaine dernière à Londres. Elle sera opposée à une autre paire de spécialistes, Pavic/Dodig. Défaite interdite pour Mahut et Herbert. S'ils perdaient, la France perdrait la Coupe Davis", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Français Jérémy Chardy lors de son match en finale de Coupe Davis contre Borna Coric, vendredi 23 novembre 2018, à Lille.
Le Français Jérémy Chardy lors de son match en finale de Coupe Davis contre Borna Coric, vendredi 23 novembre 2018, à Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)