Coupe du monde : les Français ont fait frissonner la Terre lors de France-Croatie

À force de sauter dimanche 15 juillet lors de la finale de la Coupe du monde, les supporters ont provoqué en France des mini séismes captés par les sismographes.

France 2

À chaque but, chaque victoire, les supporters de l'équipe de France durant la Coupe du monde ont crié, chanté et surtout sauté au point de faire vibrer les sismomètres. Sur un relevé sismique du jour de la finale France-Croatie (4-2), on observe des variations nettes à chaque but marqué par les Bleus. Des pics enregistrés dans quelque 70 stations sismologiques sur une centaine installée en France, même dans les zones les plus isolées et tout particulièrement après le coup de sifflet final.

En Croatie aussi

Lors des buts, le niveau de bruit sismique est environ 20% supérieur à celui enregistré le dimanche précédent, a analysé Jérôme Vergne, sismologue à Strasbourg (Bas-Rhin), pour franceinfo. Après la fin du match, ce niveau augmente de 40% par rapport au bruit sismique moyen enregistré tout au long de la finale, selon le scientifique. Des observations partagées par plusieurs sismologues en France et aussi en Croatie.

Des supporters des Bleus fêtent la victoire de la France en finale de la Coupe du monde à Colmar (Haut-Rhin), le 15 juillet 2018.
Des supporters des Bleus fêtent la victoire de la France en finale de la Coupe du monde à Colmar (Haut-Rhin), le 15 juillet 2018. (MAXPPP)