EN IMAGES. Coupe du monde : découvrez les tenues de supporters les plus folles

Dix jours après le début de la Coupe du monde, le spectacle est tout autant dans les gradins que sur le terrain. La preuve en images avec ces supporters un brin barrés. Florilège. 

La Coupe du monde a débuté voilà dix jours mais les supporters s'illustrent déjà par leur créativité. Pastèques, carottes, masques de catch, plumes... Voici les ingrédients d'une tenue réussie, à en croire ces images des tenues les plus décalées de la compétition.

123
Une balle de ping-pong, une moustache en plastique et un chapeau bariolé, ça vous change un supporter brésilien, le 17 juin à Sao Paulo.  MIGUEL SCHINCARIOL / AFP
223
Des supporters français déguisés en François Hollande et Dominique Strauss-Kahn aperçus dans les tribunes de Salvador de Bahia, le 20 juin, à l'occasion de France-Suisse.  FRANCK FIFE / AFP
323
Un jeune supporter de l'Uruguay, portant le masque de la mascotte de la compétition, Fuleco, lors du match Uruguay-Costa Rica, le 14 juin à Fortaleza.  DOMINIC EBENBICHER / REUTERS
423
Le chapeau de ce supporter suisse date de 2010, l'époque où la Suisse avait une défense de fer. Contre la France (2-5, le 20 juin), ce n'était pas vraiment le cas. YANG LEI / CHINE NOUVELLE / SIPA
523
Traditionnel, les lèvres décorées aux couleurs de son équipe ? Efficace, néammoins, comme le prouve cette supportrice française lors de France-Suisse du 20 juin.  YANG LEI / CHINE NOUVELLE / SIPA
623
Trois têtes, des mains qui poussent dans le cou, le supporter russe est polymorphe. Comme ici lors de Russie-Corée du Sud, à Cuiaba, le 17 juin.  PAUL HANNA / REUTERS
723
Godzilla ? Non, un supporter du Japon lors de Japon-Grèce, le 19 uin à Natal. TORU HANAI / REUTERS
823
Les supporters du Mexique sont nombreux à assister aux matchs de leur équipe avec un masque de catch (si tant est qu'on voie quelque chose là-dessous). Ici lors de Mexique-Brésil, le 17 juin à Fortaleza.  SERGIO MORAES / REUTERS
923
Ce supporter australien, repéré lors du match Australie-Pays-Bas à Porte Alegre, le 18 juin, a voulu rester anonyme. STEFANO RELLANDINI / REUTERS
1023
Un supporter (anxieux ?) du Japon, lors du match Japon-Grèce, le 19 juin à Natal.  FABRICE COFFRINI / AFP
1123
Plongée d'un supporter anglais en Amazonie, le 14 juin à Manaus.  IVAN ALVARADO / REUTERS
1223
Un Néerlandais très aimable patiente avant la recontre contre l'Espagne, le 13 juin à Salvador. DAMIEN MEYER / AFP
1323
Avec ce type de supporters, les joueurs chiliens ne craignent personne. Ils ont battu l'Australie 2-1, le 13 juin à Cuiaba. MARTIN BERNETTI / AFP
1423
Un Colombien s'impatiente avant la rencontre contre la Grèce, le 14 juin à Belo Horizonte. Graou. PEDRO UGARTE / AFP
1523
En cotte en mailles, cet Anglais rejoue les classiques de la Guerre de Cent Ans, le 14 juin avant le match contre l'Italie à Manaus. FABRICE COFFRINI / AFP
1623
Un supporter mexicain présente le drapeau national dans les gradins du stade de Natal, le 13 juin. MAXPPP
1723
Ces Brésiliens participent à la fête des supporters, le 12 juin à Rio de Janeiro, avec des étoiles plein la pastèque. TASSO MARCELO / AFP
1823
Un fan des Pays-Bas prêt à intégrer les carnavals brésiliens, le 13 juin à Salvador, avant le match contre l'Espagne.  JAVIER SORIANO / AFP
1923
Ces supporters japonais portent une tenue non identifiée, lors du match contre la Côte d'Ivoire, samedi 14 juin à Recife (Brésil). JAVIER SORIANO / AFP
2023
Des supporters italiens avant le match contre l'Angleterre au stade Amazônia de Manaus (Brésil), samedi 14 juin.  GIUSEPPE CACACE / AFP
2123
Un supporter mexicain a hissé le symbole national sur sa tête, le 13 juin à Natal. MAXPPP
2223
Un supporter brésilien tente de boire une bière à travers son masque, avant le match contre la Croatie, le 12 juin. BEHROUZ MEHRI / AFP
2323
Ce supporter du Cameroun arbore fièrement son masque de lion. Mais son équipe s'est inclinée contre le Mexique (0-1), le 13 juin à Natal. MAXPPP