DIRECT. Coupe du monde 2018 : "Franchement, la France a été très chanceuse", lance le Premier ministre belge à Emmanuel Macron

La France s'est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde en Russie en battant la Belgique (1-0) mardi 10 juillet.

L\'équipe de France sur la pelouse du stade Saint-Pétersbourg (Russie), avant son match contre la Belgique, le 10 juillet 2018.
L'équipe de France sur la pelouse du stade Saint-Pétersbourg (Russie), avant son match contre la Belgique, le 10 juillet 2018. (ELMAR KREMSER /SVEN SIMON / DPA / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Bientôt une deuxième étoile ? Les Bleus ont quitté leur hôtel de Saint-Pétersbourg (Russie), mercredi 11 juillet en début d'après-midi, pour rentrer à leur camp de base d'Istra et préparer la finale de la Coupe du monde programmée dimanche, à Moscou. Les joueurs français ont été salués par les applaudissements de leurs fans, après après avoir éliminé, mardi, la Belgique (1-0), grâce à un but de Samuel Umtiti. Le match s'est même invité au sommet d el'Otan, qui se tient mercredi à Bruxelles : "franchement, Emmanuel, hier, l'équipe française a été très chanceuse", a lancé le Premier ministre belge au président français Emmanuel Macron.

Angleterre ou Croatie ? Les Bleus affronteront le vainqueur de Angleterre-Croatie. Le match est aujourd'hui mercredi, à Moscou, à 20 heures (heure française).

Umtiti victorieux. Samuel Umtiti a marqué le but victorieux de la tête sur un corner d'Antoine Griezmann (51e). La défense française s'est particulièrement illustrée dans cette Coupe du monde, avec un but de la tête de Raphaël Varane face à l'Uruguay en quart de finale (2-0) et une reprise incroyable de Benjamin Pavard face à l'Argentine (4-3) en huitième de finale.

Foule en liesse. "On est en finale !" Les supporters de l'équipe de France ont laissé éclater leur joie dans toute la France après la victoire des Bleus. Plus de 20 000 supporters, massés devant un écran géant sur la place de l'Hôtel de Ville à Paris, ont chanté la Marseillaise d'une seule voix au coup de sifflet final.

Quelques débordements. Au total, 49 personnes ont été interpellées dans l'Hexagone après la rencontre. La préfecture de police de Paris fait état de sept interpellations, principalement pour jets de projectiles, dans le secteur des Champs-Elysées où la foule s'était rassemblée pour célébrer la victoire. Neuf policiers ont été blessés à travers la France. De leur côté, les gendarmes font état de dégâts matériels et de jets de projectiles, notamment dans l'Oise.

La meilleure audience télé de l'année. Plus de sept téléspectateurs sur 10 présents devant leur poste hier soir ont regardé le match, annonce TF1 dans un communiqué. La rencontre a attiré jusqu'à 22,3 millions de téléspectateurs sur la chaîne privée. Les audiences de BeIN Sports, visible uniquement par abonnement, ne sont pas connues.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MONDIAL

10h26 : Neuf policiers ont été blessés à travers la France, a appris franceinfo. De leur côté, les gendarmes font état de dégâts matériels et de jets de projectiles, notamment dans l'Oise.

10h24 : Quarante-neuf personnes ont été interpellées en France après la victoire des Bleus contre la Belgique et leur qualification pour la finale de la Coupe du monde de football, a appris franceinfo auprès de la police nationale et de la préfecture de police de Paris.

09h59 : Les comparaisons entre politique et football fleurissent ce matin. Invité de Radio Classique, le vice-président des Républicains Jean Leonetti a estimé ce matin qu'Emmanuel Macron "devrait s'inspirer" de l'action de Didier Deschamps, qui "agit beaucoup" et "s'exprime très peu".

09h48 : Avec sa joie communicative, la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic a fait l'unanimité lors du quart de finale. Mais sa présence illustre en Russie illustre également le lien très fort qui unit la politique et le football depuis l'indépendance du pays. Explications.




HENRY ROMERO / AFP

09h28 : Vous avez sauté de votre canapé hier au moment de l'ouverture du score de Samuel Umtiti ? Alors ayez un peu de compassion pour cet utilisateur de Twitter, qui a raté le but à cause d'une photo demandée par sa grand-mère.

09h26 : "Je ne dirais pas que l'équipe en face était meilleure que nous." "On tombe contre une équipe solide, l'équipe de France, qui ne pratique peut-être pas le plus beau jeu, mais qui est solide défensivement"... Après le match, les Diables rouges ne cachaient pas leur amertume. Voici notre sélection des déclarations les plus salées.

09h39 : Nos confrères du Figaro expliquaient dans un article pourquoi il était compliqué de mesurer précisément l'audience réelle d'un match des Bleus.

09h10 : Ces audiences ne concernent que TF1. Le match était également diffusé sur BeINSports, pour lequel les audiences ne sont pas encore disponibles.

09h25 : La demi-finale France-Belgique a été regardée par au moins 19,1 millions de téléspectateurs hier soir, soit la meilleure audience TV depuis l'Euro 2016.

09h24 : De la satisfaction, mais aussi beaucoup de concentration. Dans le bus qui les ramenait à leur hôtel, les héros du soir ont réagi à la qualif devant les caméras de la FFF.



(FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL / YOUTUBE)

08h40 : Pfiou, pour cela, il faut sortir la calculatrice, @Entraindedevenirsupporter ! Pour calculer le classement mondial des équipes, la Fifa utilise en effet une formule compliquée à chaque match : P = M x I x T x C. Pour obtenir ce résultat, il faut multiplier "M", qui désigne la valorisation du résultat (3 points pour une victoire, 1 pour un nul, 0 pour une défaire), avec "I" pour l'importance du match, "T" pour la valeur de l'adversaire, et "C" pour le coefficient de confédération (battre une équipe européenne rapporte plus de points qu'une équipe asiatique). Vous avez déjà mal au crâne ? Moi aussi.

09h22 : Bonjour franceinfo, pouvez-vous nous dire comment va évoluer le classement mondial des équipes pour les demi-finalistes ? Merci.

08h37 : "Tant mieux, mais ça ne fera pas disparaître [les] inquiétudes, ça ne fera pas disparaître les dangers de l'insécurité et du terrorisme, ça ne fera pas disparaître les fins de mois difficiles."

Au milieu du concert de félicitations et d'enthousiasme, Marine Le Pen détonne. Invitée de la chaîne CNews ce matin, la présidente du Rassemblement national (ex-FN) a évoqué les problématiques d'insécurité et de terrorisme alors qu'on l'interrogeait sur le parcours des Bleus à la Coupe du monde.

08h12 : Invité par Emmanuel Macron à Saint-Pétersbourg pour le match France-Belgique, Yannel a passé une bonne soirée. L'adolescent de 12 ans a pu se rendre dans le vestiaire des Bleus après la victoire pour prendre des photos avec Paul Pogba, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé, a-t-il expliqué à RMC ce matin.

07h57 : Sans surprise, chez nos voisins italiens, c'est le transfert incroyable de Cristiano Ronaldo à la Juventus de Turin qui fait la une des journaux plutôt que le parcours des Bleus, nous indique la correspondante de franceinfo à Rome.

07h48 : "Le pays a besoin d'enthousiasme, de ferveur collective. (...) Je me dis aussi que c'est bon pour la croissance économique, même si on ne peut pas chiffrer cela en point de PIB."

Invité des "4 Vérités" de France 2, Bruno Le Maire ne perd pas le nord. Le ministre de l'Economie estime que le parcours des Bleus peut être bénéfique pour le produit intérieur brut français.

07h43 : Compte tenu du temps passé sur le terrain par la Croatie, adepte des prolongations, et en tenant compte aussi du jour de récupération supplémentaire pour les Bleus, j'aimerais jouer la Croatie (en si en plus elle pouvait gagner aux tirs au but ce soir, ça serait parfait)

07h43 : L’Angleterre, et dans ce cas, je suis partisan d’un Brexit dur : 3-0 pour la France ! ;-)

07h43 : Je vois bien la Croatie, et ça va être ultra chaud pour les Bleus, même si bien sûr j'espère qu'ils gagnent (mais ça c'est juste parce que j'aime mon mari qui aime le foot ;-) )

07h57 : J'aimerais voir l'Angleterre. Parce que battre des Anglais en finale du Mondial, c’est encore plus jouissif que de la gagner tout court 😅

07h43 : Verdict : vos avis sont partagés, même si on note un certains ressentiment ancestral envers nos voisins britanniques !

07h41 : L'Angleterre affronte la Croatie ce soir à 20 heures pour décrocher une place en finale. Quel adversaire préféreriez-vous voir face aux Bleus dimanche ? N'hésitez pas à m'envoyer votre réponse en commentaire, avec quelques lignes d'explications, histoire de prendre la température 🇫🇷 !

07h20 : "Ils ne sont jamais véritablement en danger, tant sur les phases arrêtées que sur les phases rapides. C'est un football de la gagne."

Journaliste et spécialiste du football, Thibaud Leplat revient pour franceinfo sur le jeu pratiqué par les Bleus dans ce Mondial. Partagez-vous son analyse ?

07h39 : Oh, vous, vous êtes taquin ! Voici les couvertures du Soir, de La Libre Belgique et de la Dernière Heure (que je trouve un peu sévère avec les Diables rouges).



07h37 : Peut-on voir les unes des journaux belges ?

06h57 : Merci pour votre gentil message. Rien de bien grave sur les Champs-Elysées hier, même si les CRS ont été la cible de quelques jets de bouteilles lorsqu'ils ont commencé à évacuer l'avenue, peu après minuit. Les forces de l'ordre ont dû parfois faire usage de grenades lacrymogènes pour progresser, mais aucun blessé n'est à déplorer à notre connaissance.

06h57 : Bonjour ! Merci déjà pour votre live si bien fourni. Y a-t-il eu des dérapages, hier, sur les Champs-Elysées ?

06h52 : Je tiens à remercier publiquement l'hôtesse qui était sur le vol Pékin-Paris cette nuit et qui a distribué des petits mots à tous ceux comme moi qui s'interrogeaient avant finalement de s'endormir... C'était un chouette réveil. ;-)

06h52 : Trop mignon : @ToutJusteRentré, qui débarque d'un vol Pékin-Paris, nous signale qu'une hôtesse de l'air a prévenu à sa façon les passagers endormis du score de la demi-finale. En espérant tout de même qu'aucun Belge n'a eu droit à ce petit mot : il y a mieux dans pour commencer la journée.

07h34 : "On ne fait pas tout bien, mais je suis très fier d'eux, de l'état d'esprit. Au haut niveau, ce n'est pas ça qui fait marquer des buts, mais avec un tel état d'esprit, on peut renverser des montagnes."

A l'issue du match, Didier Deschamps a salué la force mentale de ses troupes, tout en restant prudent : il reste en effet une dernière marche à franchir.