Coupe du monde : une jeune supportrice belge repérée par L'Oréal dans les tribunes

Axelle Despiegelaere, 17ans, s'était rendue au Brésil pour encourager les Diables rouges.

Axelle Despiegelaere supporte la Belgique lors du match face à la Russie au stade Rio de Janeiro, le 22 juin 2014.
Axelle Despiegelaere supporte la Belgique lors du match face à la Russie au stade Rio de Janeiro, le 22 juin 2014. (MARTIN BUREAU / AFP)

"La plus belle supportrice du Mondial", Axelle Despiegelaere, une Belge de 17 ans a décroché ce titre sur les réseaux sociaux. Elle était partie au Brésil pour encourager les Diables rouges lors de la Coupe du monde. 

Photographiée pendant la rencontre face à la Russie, les clichés ont fait le tour du web. La jeune étudiante en latin à Tournai (Belgique) a été baptisée "la bombe des diables", "la diablesse sexy de Maracana" par la presse belge, comme le rapporte 7sur7.

"Selon moi, c'est un buzz éphémère"

Une beauté repérée par L'Oréal. Mais contrairement à la rumeur, Axelle n'a pas signé de contrat avec la marque, signale L'Express. La jeune femme a juste accepté de tourner pour L'Oréal Professionnel Belgique des vidéos destinées aux réseaux sociaux. "Il s'agit d'une initiative locale", explique la marque de produits de beauté.

Cette vidéo n'est plus disponible

La supportrice des Diables rouges a, en tout cas, connu une notoriété soudaine, à tel point qu'elle a verrouillé son compte Twitter, remarque Le Huffingtonpost. Une page Facebook lui est même dédiée. 

Interrogée par la télévision belge à son retour, Axelle Despiegelaere semble garder la tête froide, explique 101-sports : "Je vais surtout me concentrer sur mes études, ce qui est le plus important pour l’instant, c’est obtenir mon diplôme. Selon moi, c’est un buzz éphémère. On verra bien s’il y a une suite ou pas."

La jeune femme a également tenu à rassurer son petit ami. "Il a très peur que je le quitte. Sur internet, j'ai reçu un nombre incalculable de demandes en mariage de la part d'inconnus. Évidemment, cela ne le rassure pas. Mais il ne doit pas paniquer. Je reste avec lui", a précisé Axelle, citée par 7sur7.