Coupe du monde : Moscou attend les Bleus façonnés par Deschamps

La France est en finale de la Coupe du monde de football russe après sa victoire 1-0 mardi 10 juillet sur la Belgique. L'analyse du journaliste de France 3 Stéphane Lippert.

France 3

C'est vraiment une équipe et pas un assemblage d'individualités. Ce n'est pas l'équipe de France la plus flamboyante ou la plus talentueuse de l'histoire, mais c'est peut-être la plus solidaire, en témoigne la fin de rencontre pour conserver leur but d'avance face aux Belges mardi 10 juillet. C'est une équipe à l'image de son sélectionneur Didier Deschamps qui était un battant sur le terrain. Il a tout gagné lorsqu'il était joueur (Ligue des champions, Coupe du monde, Euro). Sélectionneur, il a amené les Bleus en finale de l'Euro en 2016 et à nouveau ce soir.

Griezmann comme Zidane ?

Contre l'Argentine en huitième de finale, Mbappé s'est révélé et Pavard a marqué un but extraordinaire. En quart de finale, Varane a libéré l'équipe et ce soir c'est l'autre défenseur central Umtiti qui a marqué de la tête. Kanté a encore abattu un travail considérable au milieu de terrain, comme Matuidi. Et puis Lloris a encore été l'auteur de deux arrêts décisifs. Griezmann se réserve sûrement pour la finale comme Zidane en 1998.

L'adversaire des Bleus pour leur troisième finale de Coupe du monde dimanche à Moscou sera soit l'Angleterre de Kane soit la Croatie de Modric. Il y a plus de talents chez les Croates, mais ils sont apparus fatigués alors que les Anglais, avec une jeune équipe, sont sur une bonne dynamique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Bleus exhultent après leur succès au forceps (1-0) contre la Belgique en demi-finale de Coupe du monde en Russie, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg.
Les Bleus exhultent après leur succès au forceps (1-0) contre la Belgique en demi-finale de Coupe du monde en Russie, le 10 juillet 2018 à Saint-Pétersbourg. (GIUSEPPE CACACE / AFP)