Cet article date de plus de sept ans.

Coupe du monde : le dérapage de Jean-Michel Larqué en trois actes

Le consultant de RMC Sport a déclaré mercredi qu'il n'avait jamais vu "un Blanc courir plus vite qu'un Noir", lors du match Pays-Bas-Argentine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jean-Michel Larqué lors de la finale de la Coupe de la ligue entre Saint-Etienne et le Stade Rennais, le 20 avril 2013. (DDPPI MEDIA / AFP)

Malaise sur les ondes de RMC. Jean-Michel Larqué, nouveau consultant sport sur la radio, s'est fait remarquer mercredi 9 juillet en se permettant un commentaire pour le moins gênant. "C’est la première fois que je vois un Blanc courir plus vite qu’un Noir", lâche en direct l'ancien binôme de Thierry Roland, lors de la demi-finale de la Coupe du monde Pays-Bas-Argentine. Une phrase qui a, depuis, provoqué un tollé. Francetv info revient sur cette polémique footballistico-médiatique.

Acte 1 : Jean-Michel Larqué se met hors-jeu

"Tandis que l’attaquant argentin Ezequiel Lavezzi prend de vitesse le défenseur néerlandais Bruno Martins Indi, Jean-Michel Larqué tient à signifier son étonnement", raconte Rue 89. Le consultant assure que "c’est la première fois que je vois un Blanc courir plus vite qu’un Noir".

Un peu gêné, le journaliste Gilbert Brisbois rétorque : "Comme quoi, il n’y a pas forcément de règle Jean-Michel, je pense même que Christophe Lemaître court plus vite que Claude Makelele." Mais Jean-Michel Larqué n'en démord pas. "Si tu regardes la finale du 100 m des Jeux Olympiques...", avant d'être interrompu par une nouvelle action de match.

Acte 2 : Les internautes le taclent

Ces propos ne passent pas inaperçus. Certains réagissent vivement à cette phrase.

Néanmoins certains internautes ont volé au secours du commentateur.

 

Acte 3 : le consultant nie avoir commis une faute

Le consultant est revenu sur cette polémique sur RMC, jeudi 10 juillet : "Je ne vais pas m'excuser d'une faute que je n'ai pas commise. Je remercie par la même occasion la très grande majorité qui m'a apporté son soutien sur cette polémique qui n'en n'est pas une."

Ce n'est pas une première pour Jean-Michel Larqué, rappelle Le Figaro"En août 2011, l'ancien international avait tenu des propos jugés déplacés dans son émission de radio au sujet de certains propriétaires d'Arsenal de confession juive. Plusieurs organismes de lutte contre le racisme avaient décidé de porte plainte pour diffamation et pour incitation à la discrimination", détaille le quotidien.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.