Cet article date de plus de sept ans.

Coupe du monde : le Brésil bute sur Ochoa, l'incroyable gardien du Mexique (0-0)

La bande à Neymar n'a rien pu faire face à l'ancien gardien d'Ajaccio, auteur de quatre parades décisives. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le gardien du Mexique Guillermo Ochoa, auteur d'un match extraordinaire contre le Brésil, le 17 juin 2014. (  MAXPPP)

Le Brésil ne fait pas souvent des 0-0 en Coupe du monde. Mais cette fois, la bande à Neymar n'a rien pu faire face à la performance stratosphérique du gardien mexicain Guillermo Ochoa, mardi 17 juin à Fortaleza. Désormais, les Brésiliens et les Mexicains sont au coude-à-coude, avec 4 points, en tête du groupe A. Et ce n'est pas totalement un hasard, tant ce Brésil semble un ton en-dessous des cuvées précédentes, avec Ronaldo ou Pelé. Voilà ce qu'il faut retenir de la rencontre.

Le "mur" Guillermo Ochoa

Le gardien mexicain, ex-portier de l'AC Ajaccio, avait réalisé un match fantastique face au PSG, en début de saison 2013-2014, avec une dizaine d'arrêts décisifs. Décidément, les grosses affiches le motivent : il a été extraordinaire contre le Brésil, avec six arrêts dont quatre parades déterminantes. Une tête croisée sur un corner de Thiago Silva, une frappe à bout portant de David Luiz, rien n'est passé.

Le Brésil n'a pas de fonds de jeu

La performance d'Ochoa souligne en creux la faillite de l'attaque brésilienne. L'avant-centre, que ce soit Fred ou Jô, n'a pas le niveau. Neymar se démène sur le front de l'attaque, mais ne peut pas être décisif à lui tout seul. Quant aux milieux de terrain, Oscar, Ramires ou Willian, ils n'arrivent pas à créer de différences ou à orienter le jeu. Les latéraux très offensifs du Brésil Dani Alves et Marcelo ont été moins en vue que d'habitude.

Du coup, jamais ce Brésil-là n'a réussi à déséquilibrer un Mexique acculé sur son but pendant une bonne partie de la rencontre. Pas sûr que cette équipe fasse figure de favorite lors de son huitième de finale qui lui offrira sans doute l'Espagne ou les Pays-Bas.

Neymar, seul Brésilien à surnager

Il faut rendre à César ce qui appartient à Neymar. Le Brésilien de 22 ans, l'attaquant attendu par tout un peuple, réussit sa Coupe du monde. Le Barcelonais a encore une fois réussi une prestation de haut vol, parvenant à trouver des espaces dans la défense mexicaine très regroupée. Malheureusement pour lui, il est bien trop seul pour parvenir à marquer. Contre la Croatie, la révolte brésilienne était venue de deux hommes, Oscar et Neymar. Contre le Mexique, seul Neymar a tenu son rang, et ça n'a pas suffi pour marquer. 

Revivez le match minute par minute dans notre direct.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe du monde de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.