Coupe du monde : L'Uruguay, un pays fan de football

À quelques minutes du quart de finale entre la France et l'Uruguay vendredi 6 juillet, l'effervescence monte dans le pays d'Amérique du Sud. Tous croient aux chances de victoire de la Céleste. 

France 2

L'Uruguay compte 3,5 millions d'habitants, et presque autant de supporteurs de football. À Montevideo, les couleurs bleu et blanc de la Céleste ont envahi les rues. À l'occasion du quart de finale contre la France vendredi 6 juillet, tous les commerces de la ville fermeront dès le début du match, à 11 heures (heure locale). Un écran géant a même été installé sur la Place de l'Indépendance. Certains jeunes supporteurs sont déjà arrivés pour réserver leur place. "On a même collé notre sticker dès le premier match", raconte l'un deux. 

Un entraineur vedette 

En Uruguay, la passion du football est née dans le stade Centenario, où le pays a remporté sa première Coupe du monde. Beaucoup croient aux chances de victoire de leur équipe, qu'ils attribuent surtout au sélectionneur Óscar Tabárez. "C'est le même entraineur depuis 12 ans et c'est un ancien professeur d'école. Il a inculqué aux joueurs le respect, la rigueur, l'humilité et la discipline qu'ils n'avaient pas avant", explique un supporteur uruguayen. 

L\'attaquant uruguayen Luis Suarez célèbre la victoire de l\'Uruguay contre le Portugal, le 30 juin 2018 à Sotchi (Russie).
L'attaquant uruguayen Luis Suarez célèbre la victoire de l'Uruguay contre le Portugal, le 30 juin 2018 à Sotchi (Russie). (ODD ANDERSEN / AFP)