Coupe du monde 2018 : hall, porte de chambre, tête de lit, poupées russes... Les Bleus ont leurs portraits partout dans leur hôtel

Les joueurs de Didier Deschamps ont découvert leur hôtel près de la ville d'Istra (Russie), à proximité de Moscou.

Antoine Griezmann s\'est photographié devant son portrait, peint dans le hall de l\'hôtel. 
Antoine Griezmann s'est photographié devant son portrait, peint dans le hall de l'hôtel.  (INSTAGRAM / ANTOINE GRIEZMANN)

Attention à ne pas prendre la grosse tête. L'équipe de France a pris possession, dimanche 10 juin, de ses nouvelles pénates, à l'hôtel Hilton Garden Inn Moscow New Riga, dans la bourgade de Kostrovo, près d'Istra (Russie). C'est là que les hommes de Didier Deschamps vont passer toute la Coupe du monde 2018. Un établissement complètement redécoré pour l'occasion avec, comme fil rouge, les joueurs de l'équipe de France. Leurs portraits ont été placardés partout. 

Sur une fresque dans le couloir

Les joueurs de l'équipe de France de football ont eu la surprise de découvrir leurs portraits peints sur les murs du couloir d'entrée de l'hôtel. Des fresques qui les ont visiblement amusées, si l'on en croit la vidéo postée sur Instagram par Paul Pogba. Il ne s'agit pas d'une initiative artistique de l'hôtel, mais d'une commande de la Fédération française de football. Une entreprise s’occupe en effet de la décoration de l'hôtel des Bleus. C’était déjà le cas au Brésil, rapporte Le Parisien.

Chaque joueur de l\'équipe de France a son effigie dans le couloir de l\'hôtel. 
Chaque joueur de l'équipe de France a son effigie dans le couloir de l'hôtel.  (INSTAGRAM / ANTOINE GRIEZMANN)

Bien arrivé en Russie Hâte de commencer cette compétition #Fiersdetrebleu ⚪️

Une publication partagée par Benjamin Pavard (@benpavard21) le

Sur la porte de leur chambre...

Mais les artistes ne se sont pas arrêtés au hall d'entrée. Chaque joueur a le droit à son visage, dessiné sur la porte de sa chambre. Plus besoin de se souvenir de son numéro de chambre, mais plus d'excuse non plus pour se tromper.

Impossible de se tromper de chambre pour Corentin Tolisso et tous les joueurs de l\'équipe de France. 
Impossible de se tromper de chambre pour Corentin Tolisso et tous les joueurs de l'équipe de France.  (INSTAGRAM / CORENTIN TOLISSO)

... et au-dessus de leur lit

À l'intérieur, la décoration est également personnalisée avec le nom du joueur inscrit sur la tête de lit et,en plus, une photo d'eux prise lors d'un match officiel avec les Bleus, postée sur Instagram avant d'être encadrée. 

Si, après le portrait sur la porte, Raphaël Varane a encore des doutes sur sa chambre, il peut compter sur sa tête de lit pour l\'aider. 
Si, après le portrait sur la porte, Raphaël Varane a encore des doutes sur sa chambre, il peut compter sur sa tête de lit pour l'aider.  (INSTAGRAM / RAPHAEL VARANE)

Sur des poupées russes

Mais la personnalisation ne s'est pas arrêtée là. Chaque joueur a également eu droit à sa matriochka. Des petites poupées traditionnelles sur lesquelles, évidemment, a été peint le portrait des joueurs.

Les matriochkas de Benjamin Mendy. 
Les matriochkas de Benjamin Mendy.  (INSTAGRAM / BENJAMIN MENDY)

Avec un résultat plus ou moins concluant. Djibril Sidibé a trouvé que la sienne ressemblait plutôt à son ex-coéquipier monégasque, le milieu brésilien Fabinho.

Djibril Sidibé ne s\'est pas reconnu sur sa matriochka, mais y a trouvé une ressemblance avec son coéquipier à Monaco, le Brésilien Fabinho.
Djibril Sidibé ne s'est pas reconnu sur sa matriochka, mais y a trouvé une ressemblance avec son coéquipier à Monaco, le Brésilien Fabinho. (INSTAGRAM / DJIBRIL SIDIBE)