Cet article date de plus de cinq ans.

Coupe du monde 2018 : à la sortie du stade, les rêves brisés des supporters belges après la défaite de leur équipe

Après l'élimination par de la Belgique par la France lors de la demi-finale de la Coupe du monde de football, les supporters belges qui avaient fait le déplacement pour assister à ce qu'ils croyaient être un moment historique confient leur déception.

Article rédigé par franceinfo - Claude Bruillot
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des supporters belges dans les gradins du stade de Saint-Petersbourg, après la défaite de leur équipe, le 10 juillet 2018. (FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP)

L'amertume est encore plus profonde quand on est dans le stade, quand on crie de désespoir, jusqu'au bout, derrière les buts d'Hugo Lloris, en espérant un miracle qui ne viendra pas. Au sortir du stade de Saint-Petersbourg, quatre jeunes supporters belges cherchent une explication à leur rêve brisé, après la défaite de leur équipe face à la France mardi, en demi-finale de la Coupe du monde en Russie.

"Il faut se relever !"

Thibaut et Yoann, venus de Bruxelles, minimisent la victoire des Bleus et regrettent le manque de folie de leurs Diables rouges. "Nous, les Belges, sommes petits, et nous sommes fiers d'être petits, explique l'un. Mais il faut se relever ! C'est un grand complexe typiquement belge, et nous sommes venus ici parce que nous n'avons pas, nous, ce complexe..."

"On se revoit en 2022 !"

"Qu'avons nous vu de la France ?, s'indigne son compère. Est-ce qu'on a vu Mbappé ? Non ! Est-ce qu'on a Pogba ? Non !" Franck et Bruno veulent garder la tête haute, et entendent bien prendre rendez-vous dans quatre ans :"On voulait gagner, on devait être premier.. On se revoit en 2022 les amis...Vive la Belgique !" Reste aux supporters belges à se motiver pour la petite finale. Un 14 juillet qui ne sera pas, même en cas de victoire, le jour de gloire dont ils rêvaient.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.