Cet article date de plus de trois ans.

Coupe de la Ligue : Monaco et Angers en quarts de finale

Après le succès de Toulouse face à Bordeaux, deux autres matches se sont disputés ce mardi soir en Coupe de la Ligue. Monaco affrontait Caen pendant qu'Angers recevait Metz. Et ce sont les deux équipes qui évoluaient à domicile qui se sont imposées. L'ASM et le SCO rejoignent donc les quarts de finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Guido Carrillo a guidé les siens face à Caen.

Avec une composition de départ sans Lemar ni Falcao, les Monégasques ont réussi à venir à bout du Stade Malherbe de Caen. Bien aidé par ses deux ailiers, Rachid Ghezzal et Rony Lopes, ils n'ont jamais été vraiment inquiétés, mis à part sur une reprise de volée de l'extérieur du pied signée Adama Mbengue (53'), bien captée par Diego Benaglio. 

A la 30ème minute, Sankoh manque sa passe. Rony Lopes intercepte, perce l'axe, et lance parfaitement Guido Carrillo dans l'intervalle, qui n'a plus qu'à ajuster Brice Samba (33'). Les joueurs du Rocher se sont montrés dangereux sur chaque coup de pied arrêté, Almamy Touré remportant quasiment tous ses duels aériens dans la surface de réparation. 

Les entrées conjuguées de Lemar et Falcao ont scellé l'issue de la rencontre. Le premier nommé décoche une frappe croisée à deux doigts de faire mouche (82'). Deux minutes plus tard, Falcao ne manque pas le cadre, lui. Le Colombien double la mise d'un lob monstrueux de 40 mètres. Score final : 2-0.

De leur côté, les Caennais n'ont pas uniquement subi une défaite. Les Normands ont perdu Ismaël Diomandé, touché au genou (30').

Metz toujours en échec

Dans l'autre match, opposant les deux derniers du classement en Ligue 1, c'est Angers qui a trouvé la faille grâce à Angelo Fulgini. Entré à la mi-temps, la recrue estivale n'aura mis que 7 minutes pour trouver le chemin des filets et emmener ses coéquipiers en quart de finale. Score final : 1-0.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de la Ligue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.