Cet article date de plus de trois ans.

Coupe de France: le PSG impitoyable face à Rennes (6-1)

Lauréat des trois dernières éditions, le Paris Saint-Germain n'a pas fait dans la dentelle face au Stade Rennais, s'imposant 6-1, en 32e de finale de la Coupe de France au Roazhon Park. A l'image de Neymar Di Maria et Mbappé tous trois auteurs d'un doublé, les hommes d'Unai Emery se sont montrés irrésistibles face à des Bretons dominés techniquement et physiquement. Le PSG a encore confirmé qu'il restait un très solide candidat pour soulever la Coupe de France pour la 12e fois de son histoire.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Edinson Cavani et Javier Pastore, revenus en retard de la trêve internationale, ont manqué une belle fête: les Parisiens se sont régalé à Rennes, qu'ils avaient déjà rossé 4-1 en championnat et à qui ils ont encore passé six buts dimanche soir (6-1). Kylian Mbappé, décidément toujours pressé, a frappé le premier (9e) sur un caviar de son capitaine Thiago Silva, avant d'y aller de son doublé (75e), comme Neymar (17e, 43e) et l'Argentin Angel Di Maria (23e, 74e).

Malgré le score, l'année n'a pas débuté parfaitement pour les Parisiens: d'abord parce qu'ils ont encaissé un but sur un penalty de Benjamin Bourigeaud (66e) provoqué par une main de Thiago Motta, mais surtout parce que celui-ci, seule sentinelle de l'effectif, a quitté ses partenaires sur blessure quelques minutes à peine après son entrée en jeu (68e).

De quoi convaincre le PSG de recruter à ce poste dès cet hiver? Le début d'année promet en tout cas d'être dantesque jusqu'à la très attendue double confrontation contre le Real Madrid, les 14 février et 6 mars en huitièmes de finale de Ligue des Champions, avec au programme au moins cinq déplacements d'ici cette date. Et peut-être un sixième, selon le tirage au sort lundi des 16e de finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.