Coupe de France : avec un triplé de Kylian Mbappé, le PSG écarte facilement Vannes et se qualifie pour les huitièmes de finale

Sous une pluie bretonne qui ne s'est jamais tarie, les Parisiens n'ont jamais tremblé face au pensionnaire de National 2 lundi soir (4-0).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La joie des joueurs du PSG contre Vannes en Coupe de France le 3 janvier 2022. (SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP)

Douze jours après sa dernière sortie, un nul laborieux à Lorient en Ligue 1 (1-1), le Paris Saint-Germain a signé une victoire pour le retour de ses courtes vacances. Le club de la capitale a assuré l'essentiel en éliminant Vannes en seizièmes de finale de Coupe de France lundi 3 janvier (4-0), de quoi valider une 8e qualification consécutive pour les huitièmes de finale de la compétition.

Rapidement devant grâce à un but de Presnel Kimpembe sur corner (28e), les Parisiens ont attendu l'heure de jeu pour tuer le suspense. Sans pitié, l'inévitable Kylian Mbappé s'en est chargé en claquant un triplé au coeur de la seconde période. L'international français a d'abord fait parler sa vitesse en exploitant un long dégagement de Kimpembe avant de conclure face au gardien adverse qui n'a pu que freiner la trajectoire du tir (59e).

Du temps de jeu pour Simons et Michut

Il a ensuite logé le ballon sous la barre sans contrôle sur une passe en profondeur de Xavi Simons (71e), conclusion en apothéose d'une séquence initiée par un festival de Marco Verratti (voir ci-dessous). Le dernier de ses trois buts est offert par l'entrant Eric-Junior Dina Ebimbe (79e), au bout d'un mouvement qu'il a grandement contribué à construire. Paris aurait pu corser encore plus l'addition si la frappe de son titi Edouard Michut n'avait pas trouvé la barre transversale sur son chemin (81e) et Vannes est passé tout proche de marquer dans le temps additionnel, mais le ballon n'aurait pas franchi entièrement la ligne de but et le score est resté figé à 4-0.

Kylian Mbappé s'offre un deuxième but grâce à cette frappe soudaine qui vient se loger sous la barre de Clement Petrel. L'international français inscrit le but du KO face à Vannes. 3-0 pour le PSG.

Le club de la capitale a su faire oublier les manques d'automatismes d'une première période insuffisante, au cours de laquelle l'évènement le plus marquant aura été le survol suspect d'un drone au dessus de la pelouse du stade de la Rabine (27e). Au moins, le club de la capitale aura pu donner du temps de jeu à des jeunes joueurs comme Xavi Simons et Edouard Michut, en l'absence de Lionel Messi, positif au Covid-19. L'identité de son adversaire sera dévoilée mardi lors du tirage au sort.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Coupe de France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.