Une note de 1998 pourrait sauver Michel Platini

Le "Journal du Dimanche" a consulté un rapport de 23 pages où sa rémunération en tant que "conseiller technique" de Joseph Blatter est évoquée. Cela pourrait balayer les accusations de "paiement déloyal".

Michel Platini lors d\'une conférence de presse à Monaco, le 28 août 2015.
Michel Platini lors d'une conférence de presse à Monaco, le 28 août 2015. (VALERY HACHE / AFP)

L'affaire Michel Platini est-elle relancée ? Le Journal du Dimanche fait état, dimanche 6 décembre, d'une note de novembre 1998 qui pourrait blanchir l'ancien numéro 10 français. Michel Platini est soupçonné d’avoir bénéficié d’un "paiement déloyal" de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) en tant que "conseiller technique" de Joseph Blatter.

Or dans le rapport de 23 pages consulté par Le JDD, on trouve une page intitulée "Key issue : role of Michel Platini". Le texte parle notamment de la rémunération du Français. "On entend parler d’un salaire d’un million de francs suisses", indique la note.

"Aucun caractère occulte"

Pour l'un des avocats de Michel Platini, interrogé par l'hebdomadaire, "cette pièce vient démontrer, contrairement à la thèse sur laquelle repose toute l’accusation, que le contrat de Michel Platini avec la Fifa n’avait aucun caractère occulte, et que de nombreuses personnes, y compris à l’UEFA et à la Fifa en avaient connaissance dès 1998".

En effet, selon le rapport, l'ensemble du bureau exécutif de l'UEFA en 1998, "et parmi eux trois membres de la Fifa, savaient, dès 1998, que le salaire de Platini à la Fifa était d'un million de francs suisses annuels", écrit Le JDD.