L'autonomie de la Fifa remise en cause au lendemain du scandale

Plusieurs voix, dont celle de Michel Platini, s'élèvent pour demander le départ du président de la Fifa.

France 2

Un séisme a frappé la Fifa mercredi 27 mai. "Quatorze personnes, dont un vice-président de l'institution sportive, ont été inculpées, c'est donc une affaire sans précédent qui vient éclabousser ce milieu du sport", explique Grégory Naboulet, envoyé spécial de France 2 à Zurich. La Fifa est l'institution sportive la plus importante au monde, celle qui génère le plus d'argent et avec cette affaire, son autonomie est remise en cause.

Sepp Blatter a de nombreux soutiens

"Rappelons-le, Sepp Blatter n'est pas directement mis en cause dans cette affaire", a rappelé le journaliste. Le président de la Fifa est néanmoins fragilisé à la veille d'un scrutin où il se présente pour briguer un cinquième mandat. Contrairement à ce que souhaite Michel Platini, d'autres fédérations, comme celles d'Asie ou d'Afrique, appellent encore à le soutenir. 

Ce soir, Sepp Blatter pense qu'il peut encore être réélu président de la Fifa.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la Fifa, Joseph Blatter, le 28 mai 2015 à Zurich (Suisse), lors de l\'ouverture du congrès de l\'instance dirigeante du foot mondial.
Le président de la Fifa, Joseph Blatter, le 28 mai 2015 à Zurich (Suisse), lors de l'ouverture du congrès de l'instance dirigeante du foot mondial. (ARND WIEGMANN / REUTERS)