Fifa : quel avenir pour Michel Platini ?

Pascal Boniface, spécialiste du sport dans les relations internationales, revient sur l'affaire sur le plateau du Soir 3.

FRANCE 3

Lundi 21 décembre, la Commission d'éthique de la Fifa a suspendu pour huit ans Michel Platini de toute activité liée au football. Un coup de massue pour l'ancien numéro 10 des Bleus qui souhaitait se présenter à la présidence de la Fifa le 26 février prochain.

"Le temps est très court, surtout que la Commission de la Fifa qui l'a banni ne donnera ses conclusions que mi-janvier donc on voit bien qu'il y a une volonté de l'empêcher de se présenter. Son seul recours aujourd'hui est de pouvoir s'adresser au tribunal arbitral du sport (TAS), mais il n'est pas certain qu'il ait le temps", explique en plateau Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques.

Une instruction à charge 

Michel Platini a qualifié cette sanction de "véritable mascarade". Un avis que semble partager Pascal Boniface. "Dans tous les cas, la procédure est tout à fait à charge, on n'a pas écouté les arguments de la défense. Platini ne s'est pas rendu devant la Commission parce que le porte-parole avait déjà annoncé la nature de la sanction avant même qu'il y ait délibération, et toute l'instruction a été faite à charge, uniquement à charge", souligne le spécialiste avant d'ajouter qu'"il y a une volonté délibérée de l'éliminer".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'UEFA, Michel Platini, le 28 août 2014 à Monaco.
Le président de l'UEFA, Michel Platini, le 28 août 2014 à Monaco. (ERIC GAILLARD / REUTERS)