Vidéo Édouard Mendy, joueur de Chelsea raconte les jours clés de sa vie

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Le jour où il a gagné la Ligue des Champions, le jour où il a pointé à Pôle emploi, le jour où il est devenu gardien de but... Édouard Mendy, joueur de Chelsea et international sénégalais, raconte les jours clés de sa vie.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Le jour où il a gagné la Ligue des Champions, le jour où il a pointé à Pôle emploi, le jour où il est devenu gardien de but... Édouard Mendy, joueur de Chelsea et international sénégalais, raconte les jours clés de sa vie.

Le jour où...il est devenu gardien de but

Édouard Mendy commence par jouer sur le terrain, jusqu'au jour où un entraîneur le met dans les cages, une décision qui ne l'a, a priori, pas spécialement réjoui. "J'avais envie de courir, de marquer des buts, de célébrer avec mes potes", raconte-t-il. Mais avec le temps, Édouard Mendy finit par y prendre goût.

Le jour où...il s'est retrouvé au chômage

Un jour, Édouard Mendy se retrouve sans club. En discutant avec ses proches, on lui conseille de faire un dossier à Pôle emploi afin qu'il perçoive une allocation chômage. "C'est la désillusion", confie-t-il. À ce moment-là, Édouard Mendy songe à arrêter le foot à plusieurs reprises avant de devenir papa. Un événement qui motive de nouveau le joueur. "C'était vraiment quelque chose qui me motivait de pouvoir réussir et de le rendre fier et aujourd'hui, je suis sûr qu'il sera fier de moi quand il grandira", se réjouit-il.

Le jour où...il signe à Marseille

Édouard Mendy trouve un emploi dans une boutique de prêt-à-porter. Alors qu'il s'apprête à signer son contrat de travail, l'Olympique de Marseille le contact. "À l'OM, j'arrive en tant que quatrième gardien. J'arrive pour être dans la rotation, pour jouer les matchs avec la CFA, mais je m'entraîne toute la semaine avec les pros", raconte-t-il. Édouard Mendy confie avoir particulièrement appris grâce à cette expérience.

Le jour où...le sélectionneur du Sénégal est venu le voir

Ce jour-là, son coach lui annonce que Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal l'attend à l'extérieur du vestiaire. "Et donc je le vois et il a même pas besoin de parler parce qu'il venait prêcher un convaincu et il me dit : "Est-ce que..." Je lui dis : “Coach, même pas besoin de parler, moi je suis là, je viens, j'attends que votre appel, moi je suis là et aujourd'hui j'ai envie de jouer pour mon pays", se souvient Édouard Mendy. Un choix qu'il ne regrette pas : "Le Sénégal, c'est le cœur, c'est quelque chose qu'on ne peut pas expliquer."

Le jour où...il signe à Chelsea

Joie immense pour Édouard Mendy. "Tu arrives dans un club où tu as des champions du monde, des champions d'Europe, tu as des gars qui ont gagné des titres et qui ont l'armoire pleine", se réjouit-il.

Le jour où...il gagne la Ligue des champions

Le 29 mai 2021, Édouard Mendy remporte la Ligue des champions. Un jour qui restera gravé dans la mémoire du gardien de but : "Quand j'ai vu mes proches sur le terrain en pleurs, c'est là que je me suis rendu compte de l'ampleur de ce que je venais d'accomplir." Après ce parcours atypique, Édouard Mendy en retient une leçon : "Toujours croire en soi, garder la foi en soi, être bien entouré aussi parce que l'entourage est hyper important dans ce genre de situation."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chelsea

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.