Premier League : Everton condamne un chant homophobe visant un joueur de Chelsea lors du déplacement à Stamford Bridge

Les deux équipes n'ont pas réussi à se départager (1-1), jeudi en Premier League.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lors de la rencontre de Premier League opposant Chelsea à Everton, un chant homophobe a été entonné par les fans des Toffees, le 16 décembre 2021 à Stamford Bridge. (JUSTIN TALLIS / AFP)

Nouvelle vague d'homophobie dans les tribunes anglaises. Lors du match de Premier League opposant Chelsea à Everton jeudi 16 décembre, des supporters des Toffees ont entonné un chant homophobe, "Chelsea Rent Boys" (qui signifie "Les jeunes prostitués - littéralement les garçons à louer - de Chelsea"). 

Le quartier de Chelsea, situé dans le Sud de Londres, est historiquement associé aux personnes LGBT et connu pour la présence de prostitués masculins dans ses rues. L'expression "Rent Boys" était utilisée dans les années 1970 pour désigner les jeunes prostitués de ce quartier, majoritairement pauvres. Le chant "Rent Boys" insinue que les joueurs de Chelsea (et les supporters masculins du club) se vendent à bas prix pour avoir des relations sexuelles avec d'autres hommes, critiquant de fait l'homosexualité.

Une "comportement inacceptable"

Dans un communiqué, Everton a déclaré "condamner ce comportement inacceptable, qui ne représente pas les valeurs de notre club ou d'une base de fans plus large". Le club a tenu à rappeler sont engagement pour la promotion de la diversité et l'inclusion - un travail qui a d'ailleurs été recompensé en novembre par un prix. "Nous attendons des fans qu'ils reflètent ces valeurs en s'abstenant de tout chant discriminatoire à l'avenir", a conclu la direction.

Le groupe de supporters LGBT+ d'Everton a également condamné ces chants. "C'est faux, c'est homophobe et doit cesser", a-t-il affirmé sur les réseaux sociaux. Nous avons évoqué ce sujet avec le club dans le passé et nous le referons." 

La rencontre de jeudi à Stamford Bridge s'est soldée par un match nul (1-1), Chelsea voit donc Manchester City et Liverpool prendre le large, avec respectivement quatre et trois points d'avance sur les Blues.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chelsea

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.