Football : le patron du foot africain assure que la Coupe d'Afrique des nations aura bien lieu en janvier

La Coupe d'Afrique des nations, repoussée d'un an en 2021, est prévue de 9 janvier au 6 février 2022, au Cameroun.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Président de la CAF, Patrice Motsepe, lors d'une conférence de presse le 17 août 2021. (DANIEL BELOUMOU OLOMO / AFP)

"Le 9 janvier, je viendrai voir (le match d'ouverture) entre le Cameroun et le Burkina Faso". Après sa rencontre avec Paul Biya, le chef de l'État camerounais, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, s'est montré plus qu'optimiste quant à la tenue prochaine de la Coupe d'Afrique des Nations, mardi 21 décembre 2021.

Prévue du 9 janvier au 6 février après avoir été repoussée d'un an en raison de la pandémie, la CAN devrait donc bien se tenir à la date prévue au Cameroun, malgré des rumeurs insistantes de report ou d'annulation en raison du Covid-19.

De nouvelles mesures sanitaires

Le variant "Omicron est un énorme challenge", a toutefois souligné Patrice Motsepe, qui a assuré que "personne ne sera(it) admis dans les stades sans un test PCR", alors que les organisateurs avaient déjà annoncé l'obligation de vaccin et de test pour accéder aux stades.

Le président de la CAF était à côté du nouveau président de la Fédération camerounaise de football, l'ex-international des Lions Indomptables, Samuel Eto'o. "Je serai également là quand le trophée sera remis par Eto'o", à la fin de la compétition, a poursuivi M. Motsepe.

La semaine dernière, l'Association européenne des clubs (ECA) avait menacé de ne pas libérer les joueurs internationaux pour la CAN, s'inquiétant du protocole sanitaire de l'épreuve sur fond de pandémie. En réponse, le gouvernement et la CAF avaient dévoilé jeudi le cadre sanitaire de l'épreuve.

Mais l'ECA pointait surtout le risque d'une absence des internationaux plus longue que la période de mise à disposition prévue, en raison des "quarantaines et restrictions de déplacement" liées notamment à l'émergence du variant Omicron du coronavirus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers CAN 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.