CAN 2022 : humiliée par la Côte d’Ivoire, l’Algérie tenante du titre est éliminée

Les tenants du titre algériens sont éliminés dès la phase de groupes, après un match nul et deux défaites. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La joie de l'Ivoirien Serge Aurier contraste avec la terrible désillusion des Algériens, dont le capitaine Riyad Mahrez, à l'occasion de la Coupe d'Afrique des Nations, jeudi 20 janvier 2022. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Pour les Fennecs, la victoire était obligatoire pour voir la suite de la Coupe d’Afrique des nations. Mais les Algériens, peu inspirés, ont craqué à trois reprises face aux Ivoiriens (3-1), jeudi 20 janvier. Sofiane Bendebka a sauvé l’honneur des siens en répondant à des buts de Franck Kessié, Ibrahim Sangaré et Nicolas Pépé. Les tenants du titre sont éliminés de la compétition. 

C’est sur une pelouse dans un état pitoyable, à Douala, que le cauchemar algérien dans cette CAN 2022 a pris fin. À la peine depuis le début de la compétition et incapables de marquer, les Fennecs ont semblé dépassés face à la Côte d’Ivoire. Malgré quelques changements dans le onze de départ, avec les titularisations de Saïd Benrahma et Ramiz Zerrouki, les Algériens n’ont que très peu inquiété les Ivoiriens.

Un réveil trop tardif

Face aux déchets techniques des Algériens, les Éléphants se sont montrés beaucoup plus inspirés pour ouvrir le score, à la 22e minute, grâce à un but de Franck Kessié. Ibrahim Sangaré a doublé la marque peu avant la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Djamel Belmadi a tenté un coup tactique en faisant entrer Islam Slimani en deuxième pointe, mais ce sont les Ivoiriens qui ont inscrit un nouveau but, grâce à Nicolas Pépé à la 55e minute.

Au bord du gouffre, l’Algérie a réagi en obtenant un penalty, manqué par Riyad Mahrez, puis en réduisant l’écart à un quart d’heure de la fin du match, par l’intermédiaire de Sofiane Bendebka. Ses coéquipiers ont ensuite multiplié les occasions dans les dernières minutes de la rencontre mais peuvent regretter un sursaut trop tardif. Alors qu’elle restait sur 34 matchs sans défaite avant la CAN 2022, l’Algérie, tenante du titre, est éliminée dès la phase de groupes, comme en 2017 au Gabon. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers CAN 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.