Liga, Premier League, Serie A, Bundesliga : les enjeux de la fin de saison pour les championnats européens

Liga, Premier League, Bundesliga, Serie A, il est désormais temps de reprendre les compétitions nationales pour une dernière ligne droite. A moins de dix journées de la fin de saison, voici ce qu'il faut savoir de la situation dans les grands championnats européens.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
L'Atlético Madrid de Koke (à gauche) est un solide leader en Liga, mais le Barça et le Real Madrid de Karim Benzema peuvent encore croire au titre. (JAVIER SORIANO / AFP)

• Liga : trois prétendants pour un seul titre

En Espagne, trois prétendants sont encore en lice pour le titre : l'Atlético Madrid, le FC Barcelone, le Real Madrid. Six points séparent les trois équipes. Si l’Atlético se présente avec un léger avantage de quatre unités sur son dauphin, le FC Barcelone, rien n'est encore joué. Les joueurs de Diego Simeone devront rester prudents et ne plus perdre de points comme ils ont pu le faire avant la trêve internationale en concédant le nul à Getafe, et face au Real Madrid.

Pour espérer remporter un titre partagé entre le Barça et le Real depuis 2014, ils devront dompter le FC Séville (4e), et le Betis (6e). S’ils sortent victorieux des six prochaines rencontres, les Colchoneros pourront se déplacer plus sereinement sur la pelouse du Camp Nou pour affronter le FC Barcelone, le 9 mai prochain.

Après un début de saison plutôt mitigé, les Catalans ont réussi à s'imposer quand il le fallait pour se retrouver deuxièmes du classement avec seulement quatre points de retard sur le leader. Les Blaugrana semblent avoir retrouvé une certaine stabilité puisqu’ils restent invaincus depuis 18 matches en Liga. Mais pour glaner le titre, les hommes de Ronald Koeman ne devront pas se contenter de rester invaincus, mais bien de battre tous leurs adversaires, dont les deux autres prétendants au titre, avec dans un premier temps le Real Madrid, le 10 avril.

Les Madrilènes sont actuellement troisièmes. Pour tenter de remporter un 35e titre, ils devront notamment affronter, tout comme l’Atletico, le Betis et le FC Séville. À la différence de leurs concurrents, les joueurs de Zinédine Zidane ont, en plus du championnat, des rendez-vous en Ligue des champions pour les quarts de finale contre Liverpool. Reste à savoir s'ils pourront répondre présents sur tous les fronts...

• Premier League : Manchester City en très bonne voie

En Angleterre, il y a moins de suspens. La route vers le titre est bien dégagée pour City qui compte 14 points d’avance sur son premier poursuivant Manchester United. Les joueurs de Pep Guardiola se sont montrés plus que supérieurs depuis le début de la saison. En 30 matches, ils comptabilisent 22 victoires, 5 nuls et seulement 3 défaites. Un nuage est tout de même à prévoir pour le 8 mai puisque la meilleure attaque d’Angleterre devra défier Chelsea, qui peut se vanter d'avoir la meilleure défense du championnat.

Une autre grosse rencontre sera à l'affiche dans cette dernière ligne droite dès ce samedi 3 avril contre Leicester, actuellement troisième. Même s’ils ralentissent un peu la cadence, les Citizens devraient sans grande difficulté remporter leur septième titre cette année. 

• Serie A : vers la fin d'une domination turinoise 

En Italie le duel fait rage dans la ville de Milan. Six points séparent l'Inter, actuel leader, de l'AC Milan. Malgré un bon début d'exercice avec 15 journées consécutives sans défaite (11 victoires et 4 nuls), l’AC Milan a ralenti sur la deuxième partie de saison. Longtemps en tête du championnat, les hommes de Stefano Pioli n’ont pas su conserver leur avantage et se sont inclinés à plusieurs reprises notamment face à des concurrents directs (Inter et Juventus).

Une moins bonne dynamique qui peut principalement s’expliquer par les blessures. En effet l’attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic a été absent pendant près de deux mois tout comme l’avant-centre Mario Mandzukic, qui n’a toujours pas retrouvé les pelouses.

De son côté, l’Inter s’est montré solide : sur leurs vingt derniers matches, Antonio Conte et ses hommes ne se sont inclinés qu’a deux reprises, ce qui leur permet d’être aujourd’hui en tête, avec un match en retard, et d’entrevoir un peu plus le titre, même si tout peut encore basculer. L’Inter aura notamment affaire à la Juventus lors de l’avant-dernière journée du championnat. Une chose est sûre : les deux clubs milanais feront tout pour remporter le titre, eux qui courent après respectivement depuis 2010 et 2011. La Juventus, actuellement troisième avec 10 points de retard sur le leader, s'apprête à perdre le Scudetto qu'elle n'avait plus lâché depuis neuf saisons. 

• Bundesliga : le Bayern Munich pas si rassuré que ça

En Allemagne le titre se joue entre deux équipes : le Bayern Munich et le RB Leipzig. Le Bayern compte seulement quatre points d'avance sur son poursuivant alors qu’il reste huit journées de championnat. Les Bavarois devront justement affronter Leipzig samedi 3 avril. Une rencontre qui sera décisive puisque si les joueurs d’Hans-Dieter Flick venaient à l’emporter, ils pourraient creuser un peu plus l’écart au classement et ainsi se diriger vers un neuvième sacre consécutif. Le Bayern devra toutefois jouer sans son buteur polonais Robert Lewandowski absent quatre semaines après une blessure au genou en sélection.

Pour espérer gagner un premier titre de champion d’Allemagne, les Saxons devront être en forme comme ils l’ont pu l’être avant la trêve internationale. Les joueurs de Julian Nagelsmann restent sur une bonne série de huit matches consécutifs sans défaite avec un nul en Bundesliga. De quoi leur apporter un peu de confiance avant le choc face au monstre munichois. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.