Cet article date de plus de quatre ans.

Bundesliga - Dortmund fait plier le Bayern

Grâce à Pierre-Emerick Aubameyang, le Borussia Dortmund s'est imposé 1-0 face au Bayern Munich au Signal Iduna Park. Le BVB reste invaincu sur sa pelouse cette saison et en profite pour retrouver le podium. Le Bayern suibit lui sa première défaite de la saison et compte désormais trois points de retard sur le RB Leipzig, surprenant leader de la Bundesliga.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Aubameyang et Alaba se disputent une lutte acharnée (PATRIK STOLLARZ / AFP)

Si le Bayern avait l'habitude de plier la Bundesliga rapidement ces dernières années, cette saison risque d'être bien différente. Dans le "classique" du championnat d'Allemagne, c'est Dortmund qui a su faire la différence en s'imposant (1-0) face à un Bayern trop prévisible et imprécis. Les hommes de Thomas Tuchel remontent provisoirement sur le podium, à trois points du Bayern. Les Munichois cèdent eux leur fauteuil de leader à Leipzig. 

Aubameyang rejoint Modeste

Porté par l'ambiance incroyable du Signal Iduna Park, le BVB a su faire rapidement la différence grâce à un début de match de feu. Il aura fallu attendre seulement onze petites minutes pour voir l'ouverture du score signée Aubameyang, bien servi par Mario Götze. Le Gabonais rattrapait à cette occasion le Français Anthony Modeste en tête du classement des buteurs, avec 12 réalisations en 11 matches. S'appuyant sur la vitesse de ses attaquant, Dortmund laisse la balle au Bayern, procédant en contres et aurait pu faire le break si Götze (20e) et Aubameyang (46e, 71e) n'avaient pas buté sur Manuel Neuer. Largement dominateurs, les joueurs de Carlo Ancelotti auront peiné à se créer des occasions, malgré plusieurs opportunité pour Hummels (32e), Lewandowski (47e, 20e, 90e) ou Xabi Alonso (61e). Une victoire précieuse qui permet au BVB de recoller au peloton de tête et de s'offrir le sclap de son meilleur ennemi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.