Cet article date de plus d'un an.

Arsène Wenger, favori recalé au Bayern Munich

Alors qu'il était le "favori absolu" pour succéder à Niko Kovac au Bayern Munich selon le quotidien allemand, Bild, Arsène Wenger a subi un refus du club bavarois, nous apprend ce vendredi le média d'outre-Rhin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Si l'information se confirmait, ce serait une déception pour Arsène Wenger. Un an et demi après son départ d'Arsenal, le technicien français de 70 ans était, selon la presse allemande, le "favori absolu" pour succéder à Niko Kovac. Las, son entretien avec Karl-Heinz Rummenigge n'a semble-t-il pas convaincu le patron du club bavarois. C'est une nouvelle fois Bild qui avance cette information.

Selon le quotidien allemand, les deux hommes auraient eu une conversation ce mercredi. Un entretien pendant lequel Wenger a manifesté son intérêt pour un poste qui l'aurait replacé sur l'échiquier européen. Manifestement, c'est Rummenigge qui n'a pas été intéresse. Nommé en intérim, Hansi Flick, a débuté par une victoire mercredi face à l'Olympiakos en Ligue des Champions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Bundesliga

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.