Ligue Europa : Lyon maître de son destin, Marseille sous pression, possible record pour Ludogorets... Ce qu'il faut savoir sur la 4e journée

La quatrième journée de C3 débute jeudi 4 novembre à partir de 18h45.

Article rédigé par
Charles Fandre - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Cette soirée peut être décisive pour les coéquipiers d'Houssem Aouar, ici en train de célébrer son but face à Brondby le 30 septembre 2021, au Groupama Stadium de Lyon. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Au lendemain du match nul concédé par le PSG à Leipzig (2-2) en Ligue des champions, la Ligue Europa reprend ses droits, jeudi 4 novembre, avec trois clubs français en lice pour la suite de la phase de groupes. Si Lyon et Monaco sont bien placés pour se qualifier, Marseille est dans l'obligation de gagner pour encore rêver. Tour d'horizon de cette quatrième journée de C3

Lyon, un œil sur la tête de groupe

L'Olympique Lyonnais a son destin en main à l'approche de la 4e journée de Ligue Europa. Premiers du groupe A avec trois victoires en autant de matchs, les Gones peuvent même valider dès jeudi soir leur place pour les huitièmes de finale.

Pour cela, il leur faudra d'une part s'imposer au Groupama Stadium face au Sparta Prague, deuxième du groupe avec 4 points. Et d'autre part espérer un exploit de Brondby contre les Rangers. Sinon, ils seront seulement qualifiés pour les barrages, en attendant de faire mieux lors de la prochaine journée.

Outre-Manche, un autre club peut espérer se qualifier jeudi soir. West Ham, premier du groupe H avec 9 points, est aussi idéalement placé pour atteindre le tour suivant. Pour cela, il faudra une victoire à Genk au club londonien.

Monaco bien parti, Marseille n'a plus le choix

Avec ses 7 points et sa première place, Monaco reste tout en maîtrise dans le groupe B. Attention toutefois à la Real Sociedad (2e, 5 pts) et au PSV Eindhoven (3e, 4 pts), qui restent en embuscade. Les Monégasques auront l'occasion de se débarrasser d'un concurrent direct en battant le club néerlandais à Louis II, jeudi, pour garder leur place en tête. En attendant, le coach de l'ASM, Niko Kovac, reste prudent : "Nous sommes premiers, mais il nous reste trois matchs difficiles. Nous ne sommes ni qualifiés, ni éliminés. Nous devons encore travailler dur".  

Malgré des résultats moins satisfaisants, Marseille, de son côté, n'a pas dit son dernier mot. Troisième avec trois points, l'OM reste sur trois nuls dans ce groupe E composé de Galatasaray, du Lokomotiv Moscou et de la Lazio Rome. C'est le club romain que les hommes de Jorge Sampaoli reçoivent jeudi.

En conférence de presse, l'entraîneur phocéen a souligné "l'obligation de gagner" pour son équipe, ajoutant qu'elle "n'a pas le nombre de points qui correspond à [ses] performances. On doit en récupérer le plus possible pour atteindre notre objectif, qui est la qualification", a-t-il ajouté. Les Marseillais restent sur une série de 11 matchs sans victoire en C3. 

Le record pour Ludogorets ?

Que les supporters de l'OM se rassurent, leur club de cœur a encore un peu de marge avant de signer un record de défaites consécutives dans cette compétition. Ce qui n'est pas le cas de Ludogorets. Les Bulgares n'ont pas connu la victoire en C3 depuis maintenant 15 matchs. En cas de nouveau revers ou de nul face à Braga, dans le groupe F, ils égaleraient le record de la compétition, détenu par le club norvégien de Rosenborg. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers AS Monaco

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.