Ajaccio se sépare de son entraîneur, Fabrizio Ravanelli

Le club a encaissé une cinquième défaite d'affilée.

L\'entraîneur d\'Ajaccio, Fabrizio Ravanelli, le 2 novembre 2013, sur la peloise du club.
L'entraîneur d'Ajaccio, Fabrizio Ravanelli, le 2 novembre 2013, sur la peloise du club. (PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP)

Viré ! L'AC Ajaccio a décidé samedi 2 novembre de se séparer de son entraîneur Fabrizio Ravanelli, nommé en juin, après une nouvelle défaite contre Valenciennes (3-1). C'était la cinquième d'affilée toutes compétitions confondues.

"Oui, c'était mon dernier match", a déclaré l'ancien attaquant de la Juventus Turin et de l'Olympique de Marseille lors d'une conférence de presse peu après le revers à domicile. A 44 ans, il découvrait en Corse le métier d'entraîneur d'une équipe professionnelle après avoir intégré il y a deux ans l'organigramme de la Juventus.

Antonetti pour le remplacer ?

"Ce n'est pas une décision facile pour plein de raisons. D'abord parce que je ne vous cache pas que j'ai beaucoup apprécié Fabrizio Ravanelli et j'ai vraiment voulu que ça marche", a dit à la presse le président du club, Alain Orsoni. Ajaccio, qui pointe à la 19e place de Ligue 1 après 12 journées, n'a pas encore fait connaître le nom du successeur de l'ancien international italien.

En attendant, le directeur du centre de formation, Christian Bracconi, assure l'interim, selon L'Equipe. Par ailleurs, Alain Orsoni a reconnu que le profil de l'ancien entraîneur de Rennes, Frédéric Antonetti, pouvait l'intéresser : "Est- ce qu'Antonetti est dans nos prix, est-ce-que qu'Antonetti est intéressé ? Il y a d'autres noms aussi, mais on n'écartera aucune piste".