Affaire Platini : "Le document est la preuve écrite du contrat oral" (avocat)

Après la publication par le JDD d'un nouveau document évoquant un salaire entre Michel Platini et la Fifa, Thibaud d'Alès, avocat du Français, estime que sa "plus parfaite innocence est démontrée".

(Selon l'avocat de Michel Platini, Me d'Alès, un nouveau document prouve son innocence © MaxPPP)

L'un des avocats de Michel Platini, Me d'Alès, a commenté sur France Info la publication par le Journal du Dimanche (JDD) d'un document inédit de l'UEFA. Selon Thibaud d'Alès, cette note datant de 1998, est "la preuve écrite d'un contrat oral" , contrat qui mettait Michel Platini en mauvaise posture, faute de pouvoir démontrer son existence.

A LIRE AUSSI ►►►Platini : un nouveau document pourrait relancer l’affaire

Thibaud d'Alès se réjouit de l'apparition de cette note publiée dans le JDD pour plusieurs raisons. Elle montre, dit-il, que "le contrat n'a pas été signé avec Sepp Blatt, mais avec la Fédération internationale de football" (FIFA). L'avocat égrène alors ce qui apparaît à ses yeux comme des confirmations de ce qu'avait avancé Michel Platini, "un contrat, un salaire et son montant ". Me d'Alès ajoute que "cette publication montre que le contrat n'avait aucun caractère occulte et qu'il était connu depuis 1998 de plusieurs membres du comité exécutif de l'UEFA et de celui de la Fifa" .

Thibaud d'Alès, avocat de Michel Platini, interrogé par Jacques Vendroux, estime que sa "plus parfaite innocence est démontrée"
--'--
--'--