Soupçons de chantage contre Valbuena : "Je n'ai jamais escroqué Mathieu, c'est un ami", assure Djibril Cissé

A peine sorti de sa garde à vue, le footballeur est intervenu par téléphone dans l'émission "Touche pas à mon poste" sur la chaîne D8. Il a été entendu dans le cadre d'une affaire d'extorsion de fonds contre Mathieu Valbuena.

Djibril Cissé a été entendu le 13 octobre dans une affaire de tentative d\'extorsion de fonds contre Mathieu Valbuena.
Djibril Cissé a été entendu le 13 octobre dans une affaire de tentative d'extorsion de fonds contre Mathieu Valbuena. (FRANCK FIFE ET DENIS CHARLET / AFP)

"Bien sûr que je n'ai rien à voir. Mathieu, c'est un ami à moi. Je l'ai juste prévenu qu'il y avait un truc chaud sur lui." Le footballeur Djibril Cissé a fait une mise au point mardi 13 octobre sur D8 dans l'émission "Touche pas à mon poste", à la sortie de sa garde à vue. Il a appelé le présentateur, Cyril Hanouna, qui a diffusé en direct la conversation téléphonique.

Exclu : Le témoignage de Djibril Cissé ! - TPMP - 13/10/2015

 

Djibril Cissé a été arrêté mardi matin à Paris pour être entendu, avec trois autres personnes, dans le cadre d'une affaire d'extorsion de fonds contre son ancien coéquipier à Marseille et en équipe de France, Mathieu Valbuena.

"Il n'y a pas eu d'escroquerie"

Après une blague de Cyril Hanouna, le footballeur poursuit : "Franchement, ce n'est pas marrant. C'est un truc qui aurait pu être très mal pour moi et pour lui. Or, il n'y a rien. Voilà, on est venu me chercher pour écouter ma partie de l'histoire. Moi, je n'ai jamais escroqué Mathieu, c'est un ami. (...) Il n'y a pas eu d'escroquerie, ni rien."

Les trois autres personnes interpellées, dans les Bouches-du-Rhône et dans l'Oise, sont soupçonnées d'être les donneuses d'ordre et d'avoir fait chanter Mathieu Valbuena, affirmant avoir été en possession d'une "sextape" qu'il aurait tournée avec sa compagne. L'existence de cette vidéo n'est pas avérée. 

Les gardes à vue des trois suspects ont été prolongés. Ils doivent être présentés à un juge d'instruction dans la journée de mercredi, selon une source proche du dossier.